Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie profonde

Bréves du Centre

Kadiria : El-Morhania, un village hors du développement
Le village d’El-Morhania, situé à quelques cinq kilomètres à l’est du chef-lieu de la commune de Kadiria, à une trentaine de kilomètres à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira, souffre d'un manque d'aménagement flagrant. Ce dernier ne dispose nullement d'un réseau d'éclairage public ni celui d'assainissement. Ce village a été raccordé au réseau AEP au début de l'année dernière, mais faute de travaux d'entretien et aussi de quelques dégradations par-ci, par-là, les fuites d'eau y sont légion. Cette situation, jugée honteuse par les quelques villageois rencontrés, est dénoncée vigoureusement par ces derniers. Ahmed, père de 5 enfants et chômeur de son état, a déclaré : “Notre village est dernier à travers toute la daïra de Kadiria, en matière d’aménagement.” D'autres, à l'image de Meziane, habitant de la petite localité d’Oued Djemaâ, à une dizaine de kilomètres du chef-lieu communal, a souligné le fait que “lors des récentes averses qu'a connues la région, notre village s'est retrouvé entièrement coupé du monde. Cela fait une éternité qu'on réclame la réfection de la route qui mène à notre village, mais comme vous pouvez le constater, à ce jour, rien n'a été fait !” De plus, les réseaux d'assainissement sont dans un état plus que lamentable. Pour preuve, certains villageois rencontrés déclarent que de leur bourgade s'est retrouvée complètement envahie de vase à la suite de quelques gouttes tombées la semaine passée.
R. B.

M'chEdAllah : Les villageois de Taâchicht interpellent le wali
 Les villageois de la localité de Taâchicht, relevant du village de Tamourth Ouzemour, dans la commune de M'chedallah (45 kilomètres à l'est de Bouira), interpellent le wali de Bouira au sujet de l'épineux problème du manque d'eau potable, ainsi que le raccordement de leur bourg au réseau téléphonique. Ainsi et dans une requête adressée au cabinet du premier magistrat de la wilaya, dont une copie a été remise à Liberté, ces citoyens indiquent qu'ils continuent d'endurer le calvaire du manque d'eau potable, notamment à cause de la vétusté du réseau de distribution, lequel daterait, selon eux, des années 1980. Dans leur missive, ces villageois affirment qu'ils sont toujours réduits à s’approvisionner en eau à partir des forages situés aux alentours. “L’eau ne coule que rarement dans nos robinets, alors que nous payons nos factures rubis sur l'ongle”, mentionnent-ils. De ce fait, ils interpellent le wali de Bouira, dans le but d'accélérer la mise en œuvre d'un plan de réhabilitation du réseau d'AEP.
R. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER