Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Ouadhias (Tizi Ouzou)

Campagne de dépistage du cancer du sein à Ath Abdelmoumène

Avec la précieuse contribution du personnel médical et paramédical de l’EPSP et l'EPH de Boghni, les bénévoles du village d’Ath Abdelmoumène, dans la commune de Tizi n’Tleta, relevant de la daïra des Ouadhias, au sud de Tizi Ouzou, ont organisé, avant-hier, une journée de dépistage du cancer du sein au profit des femmes de cette importante agglomération située au pied du Djurdjura dont la population s'élève à plus de 10 000 habitants.
L’école primaire du village n’a pas désempli durant toute la journée et ils étaient 7 médecins généralistes et plusieurs agents paramédicaux qui ont été dépêchés sur les lieux. Dès les premières heures de la journée, les salles de classe réservées à ce dépistage ont été prises d’assaut  par les femmes et les jeunes filles du village d’autant plus que la consultation était gratuite. “Nous avons décidé d’organiser cette campagne de dépistage du cancer du sein parce que cette pathologie est encore méconnue chez les femmes rurales. De plus, beaucoup d’entre elles ne peuvent pas se payer des soins chez les praticiens privés, ce qui nous a incités alors à solliciter les responsables de l’EPSP de Boghni et de l'EPH qui ont répondu favorablement à notre sollicitation”, nous dira un membre du collectif. Et un autre bénévole de nous expliquer que “cette maladie fait des ravages et son dépistage précoce est très important. C’est donc l’occasion propice pour nos femmes que de se prêter à cet examen facile et utile en tout point de vue”.  Durant cette journée, plus de 200 femmes ont été examinées alors que des conseils leur ont été donnés pour faire preuve de vigilance et surveiller surtout l'apparition de tout signe suspect tel que des ganglions au niveau des seins. “Tous les cas suspects ont été orientés chez des radiologues privés pour des examens plus approfondis”, expliquera un autre organisateur. “Il faudra multiplier ce genre d’actions surtout dans les zones rurales où nos femmes n’ont pas l’occasion de se faire dépister. Nous avons constaté qu’il y a un engouement remarquable parce que les organisateurs ont pris tout leur temps pour sensibiliser  aussi bien les femmes que les hommes sur toutes les mesures de précaution, car il vaut mieux prévenir que guérir”, nous dira l’un des médecins bénévoles. De son côté, Mme Mahni, en sa qualité de directrice de l’EPSP de Boghni, affirmera que de telles initiatives sont à encourager. “De notre côté, nous répondons toujours favorablement aux sollicitations des associations ou des comités de village qui désirent organiser de telles campagnes de prévention médicale au profit des citoyens. C’est justement ce qui est attendu du mouvement associatif et, d'ailleurs, nous n’avons pas hésité à participer à cette heureuse initiative en déléguant quatre médecins généralistes et deux paramédicaux ainsi que tout le matériel nécessaire”, conclut la directrice. Au terme de cette campagne réussie, les organisateurs ont tenu à remercier tous ceux qui ont participé à cette journée de dépistage tout en souhaitant qu'à l'avenir ce genre d'opérations se répétera dans toute la région.


 O. Ghilès   


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER