Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Ouargla

Campagne sur l'utilisation rationnelle de l'énergie électrique

La caravane nationale de sensibilisation sur l'utilisation rationnelle de l'énergie électrique  initiée par la Société de distribution d'électricité et de gaz centre a pris le départ, dimanche à partir de la wilaya de Biskra pour faire halte, dans l'après-midi, dans la wilaya déléguée de Touggourt puis lundi dans la wilaya de Ouargla. C'est la ministre de la Solidarité nationale accompagnée du wali de Biskra qui a donné le coup d'envoi de cette caravane qui sillonnera 18 wilayas et qui prendra fin le 20 juillet. Au programme de cette caravane, des rencontres de sensibilisation au profit des consommateurs sur l'usage rationnel de l'énergie électrique et des activités socioculturelles. Selon Khalil Hadna, responsable de la communication de la direction générale de SDC : “Cette campagne intervient en cette saison d'été où la consommation augmente, notamment celle des abonnés de basse tension appelés communément ménagers ou domestiques.” Il nous précise: “En se fiant aux résultats d'une étude faite en 2017 par des cadres de la SDC, il a été constaté que l'Algérien consomme 30% de tout ce qui est produit d'électricité. Sur ces 30% de la consommation globale, en général 60% est la quote-part électricité. Donc l'Algérien consomme 60% en matière d'électricité de la consommation nationale tandis que 30% sont imputés aux investisseurs et industriels. Il en résulte que l'Algérien consomme trois fois plus que la norme donc il est beaucoup plus énergivore”. Il signale : “Étant donné que l'électricité se produit à une moyenne de 98 % à partir du gaz alors l'abonné consomme plus”. Le choix de Touggourt et d'Ouargla dans le programme de ladite caravane est dû, selon M. Hadna, au volume d'investissement existant dans ces deux régions.


Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER