Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Séminaire sur le management et l’innovation à Boumerdès

Cap sur une industrie plus compétitive

Dans sa stratégie de la diversification économique et d’appui à l’innovation du développement des TIC et de l’intelligence économiques le ministère de l’Industrie et des Mines a organisé, avant-hier à l’institut national de la productivité et du développement le premier séminaire sur le management et l’innovation, consacré aux matériaux de constructions avancés, comme “filière pilote”, secteur en plein essor ces dernières années grâce au lancement de l’ambitieux programme de construction.
Pour M. Bendif Hocine chef du projet de ce jumelage institutionnel entre le ministère de l’Industrie et des Mines et un consortium européen (Espagne, Finlande, et France), “le management de l’innovation est l’un des enjeux forts pour le développement des entreprises, et pour le renforcement de leur compétitivité à l’international”. Il ajoute : “Cette initiative lancée dès 2016 pour une période de deux ans s’inscrit dans le cadre des priorités du secteur  ainsi que de toutes les parties prenantes pour la diversification économique en Algérie, conformément au programme du gouvernement avec comme objectif de faire émerger, de sensibiliser et de développer l’innovation au sein de nos entreprises afin de ne pas rester à la traîne dans un monde industriel en mouvement et innovant.’’ Le projet qui sera clôturé le 24 septembre a enregistré des résultats probants selon M. Bendif, permettant la mise en place de pôles de compétitivité comme celui de l’agroalimentaire à Blida, le lancement d’un schéma directeur dédié exclusivement à l’innovation, l’élaboration d’une stratégie d’innovation industrielle et enfin et grâce  à l’expérience des membres du consortium s’appuyer sur les ressources humaines grâce à des formations au niveau de l’INPED. Pour sa part le directeur général de la compétitivité industrielle M. Abdelaziz Guent estime que  “les objectifs tracés lors du lancement du projet sont atteints, l’expérience nous a permis de transcrire des documents pour la feuille de route future sur les axes stratégiques de l’innovation industrielle.”


Wahab M.   


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER