Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

ITMAS de Tizi Ouzou

Célébration de la Journée de la femme rurale

Des produits du terroir d’excellente qualité dans l’attente de labellisation. © D.R

Pour l’occasion, une série d’expositions ont été organisées représentant les activités exercées par la femme dans les zones rurales.

La Direction des services agricoles en collaboration avec la Chambre d’agriculture et l’Institut de technologie moyen agricole spécialisé (Itmas) de Boukhalfa dans la wilaya de Tizi Ouzou ont marqué hier la double célébration de la Journée internationale de la femme rurale, sous le thème “L’intégration de la femme rurale dans les organisations professionnelles et associatives” et la Journée mondiale de l’alimentation, sous le thème “Agir pour l’avenir.
La faim zéro en 2030”, et ce, par une série d’expositions organisées au niveau de l’Itmas et représentant les activités exercées par la femme dans les zones rurales, particulièrement les produits du terroir issus du monde agricole tels que l’huile d’olive et ses dérivés, mais aussi des fruits et légumes issus des potagers.
Une occasion pour le directeur des services agricoles de la wilaya, Laïb Mekhlouf, de revenir sur le rôle de la femme dans le développement du secteur agricole dans le milieu rural. “Dans la wilaya de Tizi Ouzou, il y a une mobilisation de la femme rurale qui est permanente parce qu’elle participe effectivement aux travaux des champs, à la cueillette des olives et au ramassage de la figue en zone de montagne d’où l’intérêt à la valoriser et l’encourager !”, dira le DSA de Tizi Ouzou. Et d’ajouter : “Cette production de la femme reste toujours à l’état secondaire d’où notre initiative pour valoriser ce travail et le mettre en relief, en collaboration avec les institutions financières tout cela pour aider les femmes rurales à réaliser leurs projets.” Le directeur des services agricoles dira encore que “le travail de ces femmes est primordial pour notre alimentation et nous devons à tout prix le valoriser d’où l’organisation prochaine d’un regroupement de la femme rurale dont l’objectif est d’aider ces femmes à mieux valoriser leurs produits et à mieux les présenter”.
Pour a part, le directeur de l’Itmas de Boukhalfa, Saïd Tamane, est revenu sur les cycles de formation qu’accorde son établissement aux femmes souhaitant apprendre les techniques de fabrication de certains produits du terroir tels que la fabrication du savon traditionnel et du fromage artisanal.
Il rappellera par ailleurs le rôle de la formation agricole qui est un élément important pour apporter des solutions aux problèmes liés au développement de l’agriculture. “Pour cette année nous avons lancé, dira le directeur de l’Itmas, un programme de formation pour accompagner certaines filières stratégiques comme les filières apicole et arboricole ainsi que les petits et grands élevages comme nous assurons des formations au profit de femmes des régions rurales dans des activités génératrices de revenus dans le domaine de la fabrication du savon artisanal à base d’huile d’olive et du fromage artisanal.”


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER