Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

L’Algérie profonde / Centre

De nombreux sites caractérisent la région du TItteri

Célébration du Mois du patrimoine à Médéa

© D.R

La célébration du Mois du patrimoine qui s’étale du 18 avril au 18 mai de chaque année est l’occasion de faire connaître le patrimoine matériel et immatériel que recèle la vaste région du Titteri. 

Comptant de nombreux sites et monuments historiques et archéologiques datant des différentes périodes historiques, la région de Médéa a aussi été la capitale d’une province ottomane appelée le beylik du Titteri. 
S’adaptant à la conjoncture que traverse le pays, les responsables du Musée public national des arts et traditions populaires ont dû modifier le programme arrêté initialement afin de ne consacrer le contenu de la célébration qu’aux participations aux activités organisées dans certaines wilayas. C’est ainsi par exemple que des cadres de l’établissement se rendront à la wilaya de Mascara où ils présenteront les différentes collections que compte le Musée public national des arts et traditions populaires de Médéa. Dans leur ensemble, les collections retracent la richesse de la région en matière de tapisserie et d’habit traditionnel, de bijoux en argent, de poterie, de pièces d’artisanat en bois datant de la période ottomane, de collection de dinanderie, de vannerie et de cuir, etc. En outre, les cadres du musée se déplaceront à Blida où ils participeront à une exposition sur le patrimoine et en animant une conférence sur le patrimoine archéologique du Titteri, notamment les sites romains de Rapidum à l’est du chef-lieu de wilaya et du site Achir situé au sud de la wilaya et datant de l’époque musulmane. 
Par ailleurs et dans le cadre des échanges entre les différents musées publics nationaux, le Musée public national des arts et traditions populaires de Médéa accueillera des invités de certains musées publics nationaux, notamment les directeurs des musées de Sétif et de Aïn Defla.


M. EL BEY 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER