Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Boumerdès

Des axes routiers en piteux état

 Le tronçon routier reliant la localité de Si-Mustapha jusqu'à la sortie de Bordj Menaïel est dans un état lamentable. En effet, cet axe routier de la RN12 dont la mise en service a permis de dévier les périmètres urbains des deux localités, se dégrade de jour en jour, et devient difficilement praticable. Cette situation est imputable à la mauvaise qualité du bitume d’une part, et aux camions de gros tonnage qui arpentent quotidiennement cette route à grande circulation reliant Alger à Tizi Ouzou. Cet état de fait se calque également sur la route qui relie la ville de Naciria à celle de Baghlia, jusqu’à Dellys à l’est de la wilaya, objet d’affaissements, malgré les gros travaux engagés au lieudit El- Kouanine à la sortie du village agricole de Naciria. Concernant celle qui mène de Baghlia vers la localité rurale de Taourga, en passant par le village de Tazrout, pourtant refaite il y a quelques années, où a été injecté pourtant de l’enrobé bitumineux, elle se trouve quant à elle dans un état lamentable, qui rend la circulation automobile très pénible. Cette dégradation s’accentue avec les différents branchements réalisés après coup, par des citoyens qui n’hésitent nullement à massacrer ces chemins de wilaya et routes. D’ailleurs, à titre illustratif, le tronçon d’El-Djemaâ et celui qui la dévie de Taourga, est assez édifiant, idem pour celui qui relie Taourga vers Dellys en passant par Azerou, et par celui qui jouxte la nouvelle ville de Dellys vers le chef-lieu.     

                                                                                                 
R. R.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER