Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Formation professionnelle et Agriculture

Des centres d’excellence seront créés dans 7 wilayas

Des centres d’excellence de la formation professionnelle adaptés aux besoins de l’économie nationale, notamment au secteur agricole considéré comme l’un des secteurs important de développement national seront réalisés dans 7 wilayas du pays. Les wilayas retenues à cet effet sont Bouira, Oran, Mascara, Khenchela, Biskra, El-Oued et Ain Defla. Ces centres d’excellence aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire assureront des formations de qualité qui s’accordent aux normes internationales. C’est ainsi que la première expérience sera menée à l’Institut national de la formation professionnelle spécialisé dans l’agriculture (INFPS) de Lakhdaria. Cet institut d’une capacité de 400 places pédagogiques assure des formations dans les métiers de l’agriculture. Il sera reconverti en un centre d’excellence dans l’agriculture dès la prochaine rentrée professionnelle, au mois de septembre, selon les responsables du secteur de la formation professionnelle, à leur tête le ministre, M. Mohamed Mebarki qui l’a confirmé lors de sa toute récente visite dans cet institut. Il a été fait savoir que ce centre d’excellence garantira des formations dans les filières élevage, oléiculture, apiculture, céréaliculture, lait, maraîchage et arboriculture fruitière. Les centres d’excellence auront à l’avenir la possibilité de contracter des conventions en partenariat avec les entrepreneurs et les agriculteurs du secteur privé. Et dans ce sens, le secteur de la formation professionnelle vient de signer une convention avec celui de l’agriculture en vue de former et de fournir de la main d’œuvre qualifiée dans divers spécialités, vu les besoins du marché en matière de main-d’œuvre qualifiée ayant subi des formations modernes et maîtrise les nouvelles technologies. Ainsi, les agriculteurs de la wilaya de Bouira auront à bénéficier de formation, de perfectionnement, en attendant l’ouverture d’autres centres dans les autres 6 wilayas citées.


Farid Haddouche


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER