Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Rencontre régionale de la Protection civile à Bouira

Des dispositifs anti-incendie à parfaire


À l’approche de la saison estivale et afin de prévenir contre les feux de forêt qui ravages plusieurs milliers d’hectares à travers le pays, la direction générale de la Protection civile (DGPC), a organisé, avant-hier, une rencontre régionale des directeurs de 24 wilayas du centre et de l’est du pays au niveau du siège de la direction la Protection civile (DPC) de Bouira. Cette rencontre vise selon le colonel Farid Nechab, directeur de la prévention à la DGPC, à améliorer les moyens de lutte contre les incendies et limiter autant que faire se peut, le phénomène des noyades. “Les travaux de cette rencontre ont comme principaux axes, la présentation du patrimoine forestier national, l’évaluation des bilans, et les propositions liées à l’amélioration du dispositif de lutte contre les feux de forêt, afin de réduire les pertes et autres dommages importants”, a indiqué le colonel Nechab. Il faut dire que les efforts, qui restent à fournir en la matière, sont considérables au vue des chiffres présentés lors de ce regroupement.  Et pour cause, la saison estivale 2018 a été infernale sur le plan des incendies comme en atteste le bilan de la DGCP. Ainsi, les unités de la Protection civile ont eu à intervenir pour saper 16 883 incendies qui ont causé des pertes évaluées à 1 739 hectares de forêt, 4 118 h de maquis, 5 246 h de broussaille, 5 679 h de récoltes céréalières, 7 900 palmiers et 61 000 arbres fruitiers dont des oliviers et des figuiers. Dans le but de limiter les dégâts et surtout faire en sorte que les scénarios de 2007 et 2012, où le patrimoine végétal national a été sévèrement affectés par les incendies, la DGCP compte mettre en place 27 colonnes mobiles qui seront mobilisées et réparties au niveau des wilayas classées à risque élevé. Pour ce qui est la protection des palmeraies dont les pertes ont été jugées énormes par le colonel Nechab, ce dernier affirmera que son département a instruit les directeurs de la Protection civile du Sud présents, à mettre en place des campagnes de sensibilisation de proximité pour sensibiliser les exploitants des palmeraies sur les risques d’incendies et les informer sur la prévention et la conduite à tenir en cas d’incendie.
Par ailleurs et concernant le dispositif de surveillance des plages, il a été recensé au cours de l’exercice écoulé 76 118 interventions au niveau des plages autorisées à la baignade et qui ont permis de sauver de la noyade 50 548 personnes, 19 910 personnes soignées sur place et 88 cas de décès dont 50 au niveau des plages interdites. La valorisation d’autres produits forestiers a été également abordée lors ce séminaire, notamment pour les massifs forestiers algériens qui sont considérés comme les terreaux des fruits des bois, des plantes aromatiques et médicinales, et peuvent servir aussi de lieu de récréation et de détente dans le domaine de l’écotourisme. Ainsi, ces massifs forestiers formidables peuvent être des compléments à l’agriculture professionnelle, en servant de lieux de plantations fruitières, d’élevage pour l’apiculture et de pépinières. À titre indicatif, le patrimoine forestier dans la wilaya de Bouira est estimé à 112 500 hectares, représentant ainsi 26% de la superficie globale, et il se trouve qu’il est tout le temps exposé à des incendies destructifs, à chaque saison estivale.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER