Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

BORDJ MENAïEL (Boumerdès)

Des eaux usées envahissent une école

© D.R.

Les élèves et enseignants de l’école Aït-Amar-Saïd, à la cité Bousbaa de Bordj Menaïel souffrent au quotidien en raison des eaux usées et d’odeurs nauséabondes qui polluent l’enceinte de leur établissement. L’origine de cette pollution est une fuite du réseau d’assainissement du quartier résidentiel tout proche de l’école. À l’entrée de l’établissement, une grosse mare d’eaux usées s’est formée, ce qui entrave le passage des élèves vers leur école. Pire encore, ces eaux ont  pénétré la cour de l’école,  créant ainsi un environnement qui favorise la prolifération de maladies infectieuses. Malgré les réclamations auprès des responsables de l’APC, le problème de la fuite et des odeurs persiste depuis des jours et il n’a pas été pris en charge d’une manière définitive, sachant que cette fuite a été causée par l’obstruction des canalisations, très anciennes. D’ailleurs  la semaine écoulée, les élèves et l’ensemble du personnel ont refusé d’entrer dans l’établissement jusqu’à ce que le problème soit réglé. En vain. Même si le problème de la fuite a pu être réglé le temps d’une journée, les eaux usées ont fini par réapparaître le lendemain.


N. OUHIB


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER