Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

LogementS sociaux à Médéa

Des élus de Draâ Smar saisissent le wali

© D.R

Des membres de l’APC de Draâ Smar (5 km à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Médéa) ont saisi le wali de Médéa, pour qu’il soit réservé un quota conséquent à la commune sur le programme de logements sociaux en voie d’achèvement. Cette requête intervient suite à des rumeurs ayant fait état de l’attribution d’un faible quota de logements sociaux à leur commune, ont-ils expliqué. Dans leur requête, les élus de l’APC font valoir le droit de la commune à une dotation importante eu égard au volume de demandes de logements déposées à la daïra, et à la nécessité de mener des opérations de relogement des familles occupant des habitations précaires et celles occupant des logements de type F1.

Et de rappeler que le site sur lequel est réalisé le projet de logements sociaux de Aïn Djerda est la propriété de la commune de Draâ Smar, qui a cédé le terrain d'assiette du projet qui s'étend sur une superficie de 25 ha. Au nombre de 11 membres, les signataires de la requête considèrent que l’APC est en droit de demander un quota d’environ 20% du projet dont la consistance totale est de 3 500 logements sociaux, comme cela a été promis par les précédents walis. Car, selon les requérants, la commune n’a bénéficié que de faibles quotas de logements, et ce, depuis sa création en 1985, alors que la majorité de ses habitants occupent des constructions vétustes datant de la période coloniale et où s'entassent parfois jusqu’à 4 familles sous un même toit. La distribution de logements est impatiemment attendue par les citoyens de la commune qui espèrent faire partie des bénéficiaires de logements du projet de Aïn Djerda et que l’esprit d’équité sera maître en cette circonstance pour éviter tout mouvement de mécontentement, selon les signataires de la requête.


M. EL BEY  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER