Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Secteur de l’hydraulique à Tizi Ouzou

Deux projets enfin dégelés à Ouadhias

La commune des Ouadhias, à une vingtaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou, est sur le point d’être soulagée. Et pour cause, deux ouvrages hydrauliques inscrits en 2008 viennent d’être dégelés. Il s’agit d’un ovoïde d’une longueur de 1400 m linéaires afin de couvrir l’oued qui traverse le chef-lieu communal, source de nombreux désagréments, dont la prolifération de moustiques et d’odeurs nauséabondes, notamment durant la saison estivale, et d’une station d’épuration. Le P/APC a confirmé que ces deux ouvrages ont été dégelés et qu’ils seront lancés en septembre prochain. “Nous demandons à notre population de patienter quelques mois. Le projet de l’ovoïde ne tardera pas à être lancé. Des entreprises ont été retenues, et il ne reste que quelques petits détails à régler. D’ailleurs, elles ont fait un déplacement sur les lieux”, a-t-il déclaré. Par ailleurs, la Step qui sera réalisée au lieudit Tamda n’Ouarouyène est aussi retenue dans ce même programme. Celle-ci servira à épurer toutes les eaux usées qui se déversent dans cet endroit. Ces deux ouvrages sont attendus depuis longtemps, notamment la station d’épuration qui demande une enveloppe financière conséquente parce qu’en plus des équipements, il faudrait aussi ouvrir une piste jusqu’à l’endroit de son implantation, une ligne électrique et une conduite d’AEP. En tout cas, c’est une nouvelle qui a réjoui les résidents du chef-lieu qui se plaignent de nuées de moustiques et d’autres insectes nuisibles. À noter, par ailleurs, que depuis la mise en service du centre d’enfouissement technique d’ordures ménagères de Boghni, la décharge sauvage qui empoisonnait le quotidien des citoyens, notamment au moment de l’incinération des déchets, a été fermée parce que l’acheminement des déchets se fait, désormais, vers ce CET.


O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER