Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Pandémie de la Covid-19 à Médéa

Fermeture des services administratifs de la commune de Ksar El-Boukhari

© D.R

L’hospitalisation de huit employés de l’administration communale de Ksar El-Boukhari, infectés par le coronavirus, a obligé les autorités locales à procéder à la fermeture de certains services, notamment ceux de la circulation automobile (cartes grises), de la biométrie et de l’état civil.

Après les tests de laboratoire, trois employés ont été déclarés négatifs et ont pu rentrer le lendemain chez eux, tandis que les cinq autres testés positifs au coronavirus sont gardés en observation à l’hôpital, a-t-on appris.

Selon nos informations, trois membres du corps médical chargé de la lutte contre la pandémie de coronavirus à la polyclinique de Chellalet El-Adhaoura (sud-est de la wilaya) sont contaminés.

Connaissant de nombreux problèmes de gestion, l’hôpital de Chellalet El-Adhaoura est au centre d’une enquête diligentée par la direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Médéa afin de s’enquérir sur la situation de l’établissement.

Rassurant sur la recrudescence des cas de contaminations, Mohamed Chagouri, directeur de la santé et de la population de Médéa, a déclaré à des médias que “les capacités d’accueil des hôpitaux ont été multipliées par quatre depuis le mois de mars, et ces capacités peuvent être augmentées si cela s’avère nécessaire”. 

À ce propos, le même responsable indiquera que plusieurs centres d’accueil de nouveaux malades peuvent être mobilisés en temps voulu, à savoir les centres situés à l’INFSPM (Institut national de formation supérieure paramédicale) de Médéa, le lycée de Chellalet El-Adhaoura, les centres à Berrouaghia et de Béni Slimane et le centre situé à l’INPE (Institut national de perfectionnement de l’équipement) de Ksar El-Boukhari.

Selon ce dernier, la situation est toujours maîtrisée et rien n’incite à l’inquiétude, sachant aussi que les directeurs des établissements hospitaliers et de soins ont été instruits à agir avec intelligence avec leurs employés, notamment en direction de ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie.

 


M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER