Scroll To Top

L’Algérie profonde / Centre

GHARDAÏA

Hausse de la production oléicole

La filière oléicole connaît un essor remarquable dans la wilaya de Ghardaïa. © D.R

La production d'huile d'olive dans la wilaya de Ghardaïa est attendue à plus de 36 910 q pour la campagne 2018-2019, plus importante que prévu selon les statistiques de la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Ghardaïa, et mieux que l'année 2017-2018 qui avait vu une production de 26 000 q. Selon la direction des services agricoles, la production de cette année devrait atteindre un rendement moyen de 26 q/ha. 

Cette campagne touche une superficie de 1003 ha, soit près de 300 000 oliviers productifs sur une superficie globale de 1919 ha, soit près de 450 000 pieds plantés ces dernières années à travers la wilaya, a-t-on fait savoir. Selon les statistiques de la DSA, plus de 70% des oliviers productifs sont plantés en éparse, soit plus de 210 000 arbres, alors que 90 000 arbres productifs sont plantés en masse, ce qui rend la cueillette difficile. Les services de la DSA estiment également que sur cette récolte de 36 910 q d’olives prévues, près de 30 000 q seront consommés comme olive de table et 6910 q pour l’extraction de près de 550 000 litres d’huile d’olive vierge et bio par le biais de trois huileries modernes implantées à Guerrara, Ghardaïa et à Beni Isguen. La filière oléicole, qui constitue une des principales filières agricoles dans la wilaya de Ghardaïa, connaît un essor remarquable ces dernières années. 
Sa superficie est passée de 118 ha en 2004 à près de 2000 ha en 2019. Les surfaces plantées d’oliviers sont en constante progression, comme en témoignent les nombreuses rangées d'oliviers nouvellement plantés comme brise-vent autour des périmètres agricoles créés le long de la RN 1 entre Ghardaïa et la limite administrative avec la wilaya de Tamanrasset, entre El-Menéa et Timimoun (Adrar) ainsi qu’à Guerrara. Cependant, la vocation de la région étant agropastorale, et en l’absence de tradition d’oléiculture, les techniciens des services agricoles recommandent l’entretien de l’olivier, des tailles périodiques, notamment les tailles de formation qui doivent être effectuées les premières années suivant sa plantation.
Pour améliorer la performance des oliveraies, des sessions de formation au profit des agriculteurs sur l’itinéraire technique à adopter ont été lancées dans le cadre de la vulgarisation afin d’améliorer la production et la productivité.

Le programme de développement de l’oléiculture et l’intensification de la culture de l’olivier dans la région de Ghardaïa peuvent contribuer à la création de nouvelles huileries, notamment au sud de la wilaya dans la région d’El-Menéa et générer des emplois.

BOUHAMAM AREZKI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER