Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Médéa

Incendie de compteurs électriques

© D. R.

Un nouveau cas d’incendie de compteurs électriques a eu lieu la semaine écoulée dans un bâtiment situé dans un quartier périphérique de la ville de Médéa, un énième incendie qui a suscité la colère des habitants qui ont dénoncé le regroupement des compteurs dans le rez-de-chaussée. Selon un locataire, des étincelles ont commencé à sortir de l’armoire où sont installés les compteurs qui se sont par la suite vite enflammés, dégageant une fumée noire et dense qui s’est propagée à l’intérieur des appartements, causant de nombreux cas d’asphyxie aux personnes qui s’y trouvaient. L’on ne sait toujours pas qui il faut incriminer lorsque des compteurs s’embrasent. Quid de la mauvaise pose par l’entreprise sous-traitante ou de l’installation groupée des compteurs mis dans une même armoire à l’entrée du bâtiment, rendus faciles à la manipulation et au vol de courant. Certains n’hésiteront pas à pointer du doigt la Sonelgaz qui a “déplacé et regroupé les compteurs d’électricité en un seul espace sans raison de sécurité”, juste pour “faciliter la tâche aux releveurs” et leur “éviter de faire les escaliers”. Il faut dire que la récurrence des incendies des armoires abritant les compteurs a aussi fait l’objet de campagnes de la Sonelgaz sur les comportements irresponsables de certains citoyens qui n’hésitent pas à utiliser les armoires pour, souvent, le piratage du courant électrique. Même les opérations de contrôle menées par les agents de l’entreprise n’ont pas dissuadé les fraudeurs alors que certains citoyens poussent l’audace jusqu’à stocker des produits inflammables et toxiques dans les armoires qui rendent difficile la maîtrise du feu en cas d’incendie.


M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER