Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Bouira

Journée de solidarité entre citoyens à Ahl El-Ksar

Le centre culturel Ahmed-Berkani d'Ahl El-Ksar, a abrité hier une journée de solidarité entre citoyens sous le slogan “Donnez vos livres, prenez et achetez des livres pour vos enfants”.
Cette louable initiative est organisée par l'association Tagrawla d'Ahl El-Ksar. Selon son président Rachid Hamali, celle-ci vise à réinstaurer la solidarité d'antan. Cette culture qui a disparu de nos mœurs. Durant cette manifestation on encourage l'élève à aimer la lecture d'un côté et de l'autre à aider les familles démunies, et permettre à leurs enfants d'avoir un livre sans dépenser un sou. “L’idée est très simple et non couteuse : chaque élève peu échanger ses anciens livres avec d'autres. Au lieu de les jeter, ils les ramènent au centre culturel. En contrepartie il prend ceux dont il a besoin pour l'année scolaire.” L'opération s'est étendue même à la vente : “Nous avons ramené des livres parascolaires qui sont cédés à des prix abordables.” Des livres d’écrivains de la région tels La montre  (l’heure) de  Kefil Rabah, La poésie orale kabyle de Hamid Bouhbib,Tamedyazt de Sadi Saïd, Agerruj de Zahra Fadli, Répertoire des 140 chahids de Kaci Chaba et des livres de poèmes de Ali Kheroubi exposés. Lors de notre passage, nous avons constaté une grande affluence tant des parents que des élèves venus soient déposer des livres ou s'en servir. Laïchi, 9 ans, a ramené dans ses bras un livre de lecture arabe et de tamazight de la 4e année primaire. Elle est répartie avec 7 livres de 5e année. Interrogée, elle n'a pas caché sa joie. “Je n'ai pas d'argent pour acheter tous les manuels scolaires. C'est une opportunité à ne pas rater”, dira-t-elle toute contente. Les citoyens rencontrés ont appelé à multiplier ces actions de solidarité. Pour Kaci Chaba, “c'est une occasion pour faire aimer à la nouvelle génération la lecture du livre, une culture qui a disparu et remplacée par la prolifération des stupéfiants”, dira-t-il avec désolation.

A. DEBBACHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER