Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Les prix des fruits et des légumes en folie à Blida

La courgette à 270 DA le kg et la laitue à 200 DA

Les prix des fruits et des légumes dans la wilaya de Blida passent du simple au triple. Hier, dans les marchés les consommateurs sont restés dans l’expectative devant la hausse des prix.
Mais cet envol des prix des fruits et des légumes ne surprend guère les consommateurs qui sont habitués à cette frénésie à l’approche d’une fête religieuse comme la fête de l’Aïd El-Adha. Certains consommateurs se sont abstenus, d’autres, qui ne comptent pas leur argent, n’hésitent pas à remplir leur couffin au prix fort. Ainsi, la courgette, ce légume très prisé durant la fête de l’Aïd, “nargue” les consommateurs en s’affichant du haut des étalages au prix de 270 DA.
Quant à la laitue, son prix passe de 170 à 200 DA. Selon certains commerçants, le prix de ces deux légumes a augmenté encore durant ces quelques jours qui nous séparent de l’Aïd. Les autres produits restent inabordables pour les petites bourses qui se trouvent devant un dilemme face aux dépenses imposées par cette rentrée sociale. Le haricots verts s’annoncent aussi au prix de 180 DA, alors que le poivron vert s’affiche entre 80 et 120 DA le kg. Le prix de la pomme de terre balance entre 55 et 65 DA le kg, alors que la carotte atteint le prix de 80 DA le kg. Même si sa production connaît un record, puisque la saison et le climat sont favorables pour sa récolte, la tomate est cédée entre 40 à 45 DA le kg selon la qualité. Devant cette folie des prix des légumes, les consommateurs profitent, par contre, de la “clémence” des prix des fruits où la pastèque, le melon, le raisin, les figues et les poires sont relativement accessibles pour les petite bourses. Du côté de la viande blanche, le prix de la volaille s’affiche au prix de 380 kg. Quant au prix de la viande rouge, il reste inabordable.


K. FAWZI   


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER