Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Assainissement des listes d’attribution de logements à Tamanrasset

La daïra lance les contre-enquêtes

Dans le but d’assainir les listes d’attribution de logements sociaux dont la distribution est prévue pour novembre 2018, la daïra de Tamanrasset a, sur instruction du wali Djilali Doumi, lancé récemment les contre-enquêtes. Selon le chef de daïra, Mohamed Akliouat, 27 brigades, composées chacune de trois personnes assermentées, sillonneront toute la ville et les localités relevant de son territoire de compétence. En tout, 21 quartiers sont concernés par cette opération qui, souligne le même responsable, vise à mettre les choses au clair et en finir définitivement avec le traitement de faveur accordé à certains postulants et aux dossiers imposés pour plusieurs considérations. D’après M. Akliouat, près de 13 000 dossiers ont été reçus. Le recours à ces contre-enquêtes  permet de consolider le principe de transparence dans ce genre d’opérations sensibles et par ricochet satisfaire les demandeurs en contenant leur colère qui couve depuis plus de 5 ans, date de la dernière opération de distribution enregistrée à Tamanrasset. Il est utile de rappeler que les statistiques en notre possession montrent que 9 233 unités de logement ont été enregistrées à la fin de 2017, dont 5 134 ont été livrées, 3 849 en cours de réalisation et 250 en cours de lancement dans toutes les communes de la wilaya. Sur les 3 849 logements lancés, 1 164 sont achevés à 30%, 1 809 entre 30 et 60% et 876 sont presque finis. Le parc logements de cette collectivité du grand Sud qui était de 31 790 logements à la fin de l’année écoulée connaîtra également une hausse avec la réalisation de 392 unités dans le cadre de la formule LPP, dont 4 sont à l’arrêt à cause des formalités administratives relatives au FNPOS (Fonds national de péréquation des œuvres sociales). Pour ce qui est du logement rural, la wilaya a bénéficié d’un quota de 21 450 unités (16 649 réalisées, 2 916 en cours d’achèvement et 2 230 non encore lancées) dans le cadre du plan quinquennal 2015-2019.
Dans son rapport annuel dressé en février dernier, la wilaya prévoyait le lancement de 2 470 unités, dont 200 logements publics locatifs, 500 LPA, 1 114 logements ruraux. Quelque 50 logements de fonction sont également prévus au profit des cadres du secteur de la santé et 50 autres à ceux de l’enseignement supérieur.


RABAH KARÈCHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER