Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

L’hôtel El-Arz de Tala Guilef (Tizi Ouzou)

La lenteur des travaux de réhabilitation inquiète l’APW

Une enveloppe de 400 milliards de centimes a été débloquée pour la réhabilitation de l’hôtel. © D.R.

Le directeur du tourisme qui a tenté de rassurer quant à la livraison du projet dans les délais n’a pas réussi à convaincre.

La cadence d’avancement des travaux de réhabilitation de l’hôtel El-Arz, situé dans la station climatique de Tala Guilef, au sud de la wilaya de Tizi Ouzou, n’a pas manqué d’inquiéter les membres de la commission de l’APW qui ont effectué, dimanche, une visite d’inspection sur les lieux.
Lancés en octobre 2017 pour un délai contractuel qui ne devra pas, selon les explications du directeur du tourisme, aller au-delà de fin 2019, les travaux de réhabilitation de cet hôtel, qui constitue le fer de lance de la relance du tourisme de montagne dans la région, avancent, a estimé le président d’APW, Youcef Aouchiche, “à un rythme très lent qui risque de se répercuter négativement sur les délais de livraison si un renforcement en moyens humains n’est pas envisagé”. Le directeur du tourisme qui a tenté de rassurer quant à la livraison du projet dans les délais n’a, au final, pas réussi à convaincre le président d’APW qui n’a pas caché sa conviction qu’“avec seulement 50 ouvriers sur chantier, dans une zone montagneuse qui connaît de fortes perturbations en hiver, l’hôtel El-Arz ne pourra pas être livré à temps !”. “Nous sommes sur un site qui regorge de potentialités touristiques mais qui demeure fermé depuis 29 ans. Une cagnotte de plus de 400 milliards de centimes a été injectée pour sa réhabilitation mais, malheureusement, les travaux ne sont pas vraiment à la cadence espérée, et à ce rythme je pense que le projet ne sera pas livré dans les délais annoncés par le maître d’ouvrage et par la direction du tourisme”, a encore Youcef Aouchiche, tout en interpellant l’entreprise turque en charge de la réalisation afin d’accélérer les travaux de ce projet vital, pas uniquement pour la wilaya mais pour tout le pays car, a-t-il dit, Tala Guilef est une destination touristique très prisée.
En effet, face à ce retard, il a été exigé de l’entreprise réalisatrice de renforcer son effectif sur le chantier, de respecter les délais conventionnels, mais aussi et surtout de respecter la faune et l’environnement du site, ce qui semble ne pas être malheureusement le cas tant des déchets jonchent partout les lieux. “Nous sommes très peinés de voir que des déchets et autres gravats générés par le chantier sont déposés en pleine forêt, alors que des engagements ont été pris dans le cadre du cahier des charges signé par l’entreprise et le maître d’ouvrage. Le respect de la nature doit primer aussi”, est-il dénoncé par le P/APW.
Il est à souligner que la réhabilitation du site concerne quatre parties, à savoir le restaurant d’altitude, l’hôtel El-Arz, l’hôtel village et le centre d’animation pour une capacité de 550 lits, de 220 chambres et de 710 couverts.
À souligner que le second point visité par la délégation de l’APW, accompagnée par les autorités locales, est la zone d’extension touristique de Tizi Oujavouv, à la limite de la wilaya de Tizi Ouzou avec celle de Bouira, où cinq propositions d’investissement faites par des particuliers ont été présentées par le directeur du tourisme expliquant qu’il faut, toutefois, trouver l’argent nécessaire pour inscrire une étude d’aménagement de la ZET.


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER