Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Visite du wali à Aït Yahia-Moussa (Tizi Ouzou)

La population réclame sa part de développement

Le wali de Tizi Ouzou, Abdelhakim Chater, à l’écoute des doléances des citoyens d’Aït Yahia-Moussa. © K. Tighilt/ Libeté

La localité enregistre un taux de raccordement au gaz naturel de 0%.

En déplacement dans la commune d’Aït Yahia- Moussa, à l’occasion de la célébration de la Journée du 11 décembre, le convoi du wali de Tizi Ouzou, Abdelhakim Chater, a été immobilisé par des habitants au chef-lieu communal d’Aït Yahia- Moussa, qui enregistre un taux de raccordement au gaz naturel de 0%. Le wali, qui est allé écouter  les manifestants afin de s’enquérir de leur situation, a promis d’agir. Sur cette question, Boussad Chikhaoui, élu à l’APC d’Aït Yahia- Moussa a indiqué qu’“à l’occasion de cette visite, nous avons souligné au wali que le taux de raccordement au gaz dans notre commune, qui compte 39 villages, est de 0%, et ce, en 2018 !   Aucun foyer n’est encore raccordé au réseau  gaz ! Nous avons aussi enregistré des villages qui ont été oubliés dans ce programme. Dans un autre registre, celui de l’habitat rural, nous avons sollicité un quota spécifique pour la commune  d’Aït Yahia-Moussa, car elle n’a pas bénéficié d’autres quotas de logements. Dans ce sillage, nous avons enregistré plus de 1800 demandes d’aide à l’habitat rural, ce qui est conséquent !”  Par ailleurs, c’est dans un autre endroit, au village Aït Hellil relevant de la même commune, où le wali a inauguré un monument à la mémoire de 29 martyrs du village, qu’il a été encore confronté à la colère des villageois qui ont soulevé plusieurs contraintes, dont l’absence d’eau potable depuis plus de 53 jours, l’absence de réseau d’assainissement alors que le village a enregistré l’année passée deux décès. Il s’agit de deux enfants, décédés suite à une contamination par des eaux usées, est-il souligné par un membre du comité de village. Notre interlocuteur a également relevé d’autres points, à savoir l’impraticabilité de la route qui mène au village et l’absence d’un projet d’extension du réseau électrique pour plus de 50 foyers. En réponse à ces citoyens, le wali a demandé au président d’APC de “coordonner avec les 39 comités de village que compte Aït Yahia-Moussa afin d’élaborer un plan de développement de la commune, par ordre de priorité. Ce n’est pas une question de décision de ma part, je suis là pour travailler et servir la population”. Dans les communes d’Aït Zaouïa et Tizi N’tlata, le wali a respectivement mis en service un réseau de gaz naturel au profit de 2200 foyers, au village Aït Maâmar, et a visité la maison où a eu lieu la reproduction de la proclamation historique du 1er Novembre 1954 au village Ighil-Imoula alors qu’au chef lieu de wilaya,  Abdelkrim Chater a inauguré un supermarché privé “Hyper Ba”, situé au parc Tameghra de Tizi Ouzou.


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER