Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Décharges sauvages de Tablat et de Draâ Smar à Médéa

La réhabilitation des sites envisagée

Avis d’appels à consultation émanant de l’Agence nationale des déchets. © D.R

Selon un communiqué émis par la direction de l’environnement, l’AND a lancé les avis d’appels à consultation adressés aux bureaux d’études agréés et spécialisés dans les domaines de l’environnement.

L’AND (Agence nationale des déchets) a lancé cette semaine les avis d’appels à consultation pour la dépollution et la réhabilitation des sites des décharges de Tablat et de Draâ Smar, selon un communiqué émis par la direction de l’environnement de Médéa.
Les avis d’appels à consultation invitent les bureaux d’études agréés et spécialisés dans les domaines de l’environnement, des travaux publics et de l’hydraulique à participer à la consultation en présentant leurs offres à l’AND avant le 31 mars 2019.
Ainsi, est-il noté, les bureaux d’études intéressés qui auront soumissionné aux appels à consultation pourront assister à la séance d’ouverture des plis des offres qui se déroulera le 31 mars au siège de l’AND, est-il précisé.
Le lancement des études relatives aux décharges sauvages est venu à point nommé mettre un terme à des hésitations qui ont marqué le choix de nouveaux sites pour leur déplacement et leur transformation en espaces verts.
Il faut savoir que le site actuel de la décharge de Tablat, 120 km à l’est du chef-lieu de wilaya, est celui qui a posé le plus de problèmes, eu égard à sa proximité d’une route nationale et les nuisances qu’il occasionne à l’environnement et aux habitations riveraines. L’urgence de la prise en charge du problème va permettre de mettre fin au déversent des déchets dans le lit d’un oued situé en aval de l’agglomération de Tablat et débordant sur la chaussée, en vue de son transfert vers un endroit plus approprié pour éradiquer un point noir pour l’environnement. Selon les indications fournies concernant les propositions des services locaux, il s’agira principalement d’étudier les possibilités de la transformation du site de la décharge en un grand espace vert qui s’étendra sur une superficie de 2,5 ha.
En outre, le site de la décharge de Draâ Smar, distant de 6 km du chef-lieu de wilaya, son aménagement en centre d’enfouissement technique (CET) est la solution préconisée étant donné qu’il est localisé dans une zone éloignée des habitations et répondant à toutes les conditions de préservation de l’environnement, a-t-on expliqué.
D’ailleurs, la décision de la prise en charge des deux décharges a déjà fait l’objet d’une réunion au siège de la wilaya en présence des services concernés et des responsables de l’entreprise publique de wilaya de gestion des centres d’enfouissement.
Après quoi, il a été demandé une révision de l’étude géotechnique des sites des deux décharges, en prenant en compte tous les facteurs entourant les effets susceptibles d’être induits par ces décharges sur la santé des populations riveraines.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER