Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

El-Adjiba (BOUIRA)

Le calvaire des villageois d'Azeknoun perdure

Le village n'a toujours pas été raccordé au réseau d'AEP. © D.R.

“Nous sommes encore réduits à nous approvisionner en eau à partir des citernes ou bien d’une source”, dira Hammouche Abbès, un habitant dudit village.

Les villageois de la petite bourgade d’Azeknoun (commune d'El-Adjiba, 30 km à l'est de Bouira) peinent encore à étancher leur soif. Et pour cause, leur village n'a toujours pas été raccordé au réseau d'AEP. Le seul et unique moyen de s'approvisionner en eau potable reste les citernes. Ces dernières coûtent une petite fortune pour ces villageois désœuvrés. En effet, ils sont obligés de débourser 800, voire 1000 DA, et ce, trois fois par semaine, pour acheter ce précieux liquide. De nombreux villageois rencontrés ont noté le fait qu'ils ont introduit plusieurs demandes auprès des services concernés, dans l’hypothétique espoir d’un raccordement, en vain. “Nous sommes encore et toujours réduits à nous approvisionner en eau à partir des citernes ou bien d’une source d’eau, laquelle ne tardera pas à tarir”, dira Hammouche Abbès, un habitant dudit village. Ce dernier dit avoir adressé une lettre ouverte au P/APC d'El-Adjiba pour l'interpeller à ce propos, avant de nous montrer la réponse de cet élu, dans laquelle est mentionné que “le devis d'énergie auprès de Sonelgaz a été effectué (...) nous cherchons d'abord une source de financement de ce projet et le transformateur pour mettre en service ce projet”. Selon M. Hammouche, cette correspondance date du mois de février dernier, et depuis, plus rien ou presque n'a été fait. Selon quelques citoyens interrogés sur le sujet, les autorités de la wilaya s'étaient pourtant engagées à accélérer les travaux de raccordement au réseau d’AEP, via le barrage de Tilesdit, sis à la commune voisine de Bechloul. Ces citoyens déplorent également les défaillances du réseau électrique enregistrées depuis le début du mois de juillet. Selon eux, les chutes de tension sont quasi quotidiennes, au même titre que les coupures intempestives. “On évoque ces jours-ci les problèmes des gens du Sud, mais sachez que dans notre village, on vit une situation analogue. On en a assez de ces maudites coupures !”, soulignera M. Hammouche. Les services de la SDC de Bouira indiquent pour leur part que ces coupures, occasionnelles selon eux, sont les répercussions logiques d'une opposition pour la mise en place d'un poste transformateur dans cette localité. Ainsi, à en croire les services de Sonelgaz, un projet de création d'un poste de transformation au profit de cette localité a été décidé en 2013. Or, en 2014, quelques citoyens, précisent les mêmes sources, ont émis des oppositions à sa création sur leurs terres. Des demandes ont été adressées aux autorités locales d'El-Adjiba afin de dégager une assiette foncière pour abriter ces postes maçonnés, en vain. Selon la SDC de Bouira, un système de bouclage a été mis en place, dans le but d'atténuer ces chutes de tension, mais il demeure insuffisant. Outre l'eau et l'électricité, les villageois d'Azeknoun interpellent les services de la direction de la santé et la population (DSP) pour accorder des postes budgétaires indispensables pour l'édification d'une salle de soins. Selon certains citoyens, actuellement, les malades chroniques sont évacués vers la polyclinique d'El-Adjiba ou bien à l'EPH de M'chedellah.


RAMDANE B.


 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER