Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

AÏN DEFLA

Le CW14 définitivement rétabli

© D. R.

La réhabilitation du dernier tronçon du chemin de wilaya n° 14 qui mène vers le littoral de la wilaya de Tipasa en passant par les monts du Dhahra à Aïn Defla, a suscité joie et satisfaction chez l’ensemble des habitants de la région qui l’empruntent fréquemment. La route en question dont la remise en état intervient après que des travaux similaires aient été effectués sur les routes qui relient  El-Abadia à Béni Haoua (Chlef) en passant par Tacheta et Hamamm- Righa est le prolongement du CW 3 à partir de la localité d’El-Mekhatria vers Messelmoune dans la wilaya de Tipasa, sur une distance de 49 km dont 24 à l’intérieur du territoire d’Aïn Defla. “Ce sont les derniers six km de la totalité des 24 km que compte la wilaya d’Aïn Defla qui viennent de connaître des travaux de remise à neuf (terrassement, bitumage et signalisation entre autres), ce qui facilite l’accès vers le littoral de la wilaya limitrophe de Tipasa pour l’ensemble des habitants de cette région. Ces derniers demeurent nombreux à fréquenter ce chemin entre les deux wilayas pour se rendre vers le littoral de Tipasa surtout pendant cette période de chaleur”, indiquent nos sources. Soulignons, par ailleurs, que c’est le chef de l’exécutif de la wilaya en personne qui a assisté, au courant de la semaine écoulée, accompagné de plusieurs responsables concernés par le secteur des travaux publics, à la remise en service de ce chemin après l’achèvement définitif des travaux de rénovation qui y ont été engagés récemment. La réhabilitation de ce chemin qui reste parmi les plus importants de la wilaya, est considérée comme l’une des réalisations qu’attendaient depuis longtemps les habitants de plusieurs localités rurales de cette région de la wilaya. “Cette réalisation qui coïncide avec le retour des citoyens vers leurs hameaux, leurs terres et leurs exploitations agricoles qu’ils avaient quittés durant plusieurs années pendant la décennie noire que le pays avait traversée s’avère d’une très grande utilité pour eux”, ajoutent enfin nos mêmes sources.


AHMED CHENAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER