Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Boumerdès

Le programme Afeq entre dans la phase de mise en œuvre

Le programme de coopération entre l’union européenne et Algérie dénommé Afeq, (adéquation, formation, emploi, qualification), dans sa composante dédiée à la formation professionnelle, est passé, cette semaine, à l’action à Boumerdès. En effet une première séance de travail à laquelle ont été conviés des cadres de la DFP de Boumerdès ainsi que les représentants de certains organismes ayant un lien avec la formation professionnelle à l’image de l’Ansej, Angem et Cnac, a eu lieu à l’institut de la formation professionnelle Abdelhak-Benhamouda. Cet atelier de travail relatif à la formation professionnelle par apprentissage a été dirigé par l’expert français Bruno Garcia. Donc après avoir terminé la première partie de ce programme entamée en septembre 2017, et qui consistait à établir un diagnostic général de l’état de la formation professionnelle dans les trois wilayas pilotes, la partie action du projet vient d’être entamée. D’après M. Nacer Djabrouhou, expert coordinateur de la  wilaya de Boumerdès, les objectifs à atteindre par la composante du programme dédié à la formation professionnelle par apprentissage, dont fait partie l’atelier du jour, est, premièrement, de mettre en place des méthodes de fonctionnement et des outils de travail pour les établissements de formation et des acteurs de l’apprentissage, et deuxièmement, le renforcement du partenariat entre les entreprises et les CFPA en matière d’apprentissage, dans les wilayas concernées. Pour rappel le programme en question est cofinancé par l’Algérie et l’Union européenne avec  10 millions d’euros par l’UE et un million d’euros du côté algérien. L’objectif est d’adapter les formations assurées par les universités et les établissements de la formation professionnelle aux besoins et demandes du marché local de l’emploi. Un premier atelier dans sa composante dédiée à la formation professionnelle, s’est tenu à Boumerdès en décembre dernier, lors duquel a été présenté le plan d’action de la deuxième composante du programme à mettre en œuvre dans trois wilayas pilotes, Boumerdès, Blida et Béjaïa. Ce programme dont l’objectif est de réformer le système de formation  algérien, se répartit en trois composantes  : “Adaptations et insertion”, “Adéquation formation emploi pour la formation professionnelle et l’apprentissage”, et enfin “Rapprochement de l’entreprise et des secteurs économique du système de la formation universitaire”.

 

N. OUHIB

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER