Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

NACIRIA (BOUMERDÈS)

Le RCD fustige l’exécutif communal

Depuis 2002, aucune perspective ou initiative n'a été entreprise pour la commune. © D.R.

“Depuis les dernières élections locales, l'exécutif n'a pas pu relancer la machine du développement et ne fait que plonger la commune dans le marasme et la mène vers l'inconnu”, lit-on dans leur déclaration.

La section RCD de la commune de Naciria, à l’est de la wilaya de Boumerdès, a qualifié la gestion des affaires locales, à travers un communiqué rendu public, d'échec recommencé, accablant au passage l'exécutif communal dont le P/APC d’obédience FFS, en alliance avec des élus du FLN et d’El-Moustakbel. Le conseil communal du RCD Laaziv, dont 6 membres sont élus à l’APC, tient régulièrement des réunions afin d’informer ses militants et militantes sur la situation qui prévaut à l’assemblée communale de Naciria, et a pris l’habitude de rendre publics des communiqués à l’adresse de la population locale. “Depuis les dernières élections locales, l'exécutif n'a pas pu relancer la machine du développement et ne fait que plonger la commune dans le marasme et la mène vers l'inconnu”, lit-on dans cette déclaration.
En effet, les militants du RCD reprochent à l’exécutif local l’absence d’une vision porteuse de perspectives et d’initiatives qui pourraient, selon eux, améliorer un tant soit peu le cadre de vie de la population locale qui souffre du sous-développement devant l’immobilisme des élus locaux. Le RCD a insisté sur le fait qu’aucune évolution n’a été constatée en matière de gestion des affaires de la commune et ce depuis 2002, date à la laquelle le FFS a obtenu la présidence de l’APC. Ce communiqué ajoute que l’alliance aux commandes de l’APC ne repose sur aucun programme de développement, néanmoins sur la répartition des postes rémunérés entre les élus de la majorité qui suivent la même politique conduite par leurs prédécesseurs reposant sur le populisme, les promesses non tenues et le manque de transparence et de volonté politique pour remédier aux carences et aux problèmes qui maintiennent le quotidien du citoyen lamentable et difficile. Rappelant ainsi plusieurs déficiences qui persistent dans les villages, comme au centre-ville, entre autres le déficit en eau potable, le problème des eaux usées non raccordées au réseau d'assainissement, les coupures fréquentes de l'électricité et l’absence de l’éclairage public, la situation catastrophique du stade communal tout comme les autres infrastructures dédiées à la jeunesse, ainsi que le manque d’entretien des écoles primaires.
Plus grave encore, le RCD a accusé à travers ce communiqué les membres l’exécutif communal de détournement de biens communale au profit de leurs intérêts personnels ainsi qu’en faveur de leurs partis politiques, “exploitation des biens de la commune à des fins partisanes et politiciennes, satisfaction des besoins de la hachiya…”, peut-on lire.
Le parti de Mohcine Bellabas appelle la population locale à rester vigilante et rappelle l'importance et la nécessité de l’adhésion de tout un chacun à l’action politique dans la perspective d’initier la culture de la gestion participative dans la commune de Naciria, et rappelle que le RCD demeure fidèle à ses promesses électorales et compte organiser un meeting populaire dans les jours à venir pour éclairer, un peu plus, l'opinion publique sur la situation de la commune et les positions de ses élus adoptées lors des différentes sessions de l'APC.


N. OUHIB

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER