Scroll To Top

L’Algérie profonde / Centre

BOUZEGUÈNE (TIZI OUZOU)

Le revêtement du chemin communal d’Azaghar enfin lancé

Cette importante route bénéficiera d’un revêtement en double couche de béton bitumeux et de la réalisation de caniveaux. © D. R.

Cette  route  communale  permet  de  relier plusieurs localités de la région  et   constitue  aussi   un  vrai  raccourci  pour  certains  automobilistes en provenance ou à destination de  la  wilaya de Béjaïa, pour un gain de temps certain.

Les travaux de revêtement  du  chemin  communal  d’Azaghar viennent d’être lancés, à la grande joie des milliers d’automobilistes locaux, tout comme ceux de toutes les wilayas de l’est du pays qui rallient la capitale, Alger, via la wilaya de Tizi Ouzou.

Prise en charge par la direction  des  travaux publics (DTP) de la wilaya de Tizi Ouzou, cette importante route, d’une longueur de 8 km et de 7 m de largeur, bénéficie d’un revêtement en double couche de béton bitumeux ainsi que de la réalisation de caniveaux.

Le projet a été confié à l’entreprise Aïchoun pour une autorisation programme de 14 millions de dinars. La route en question relie le CW251 au lieudit Blâaziz, un carrefour dans la commune de Bouzeguène, jusqu’à l’intersection du CW9, sise au village agricole, dans la commune d’Illoula Oumalou.

Selon le responsable du chantier, ce projet ne prend malheureusement pas en charge la reconstruction du pont, un gué submersible qui a été, d’ailleurs, à l’origine de nombreux accidents en hiver et où, en l’espace d’une année, deux voitures ont été emportées par les eaux.

On déplore, malheureusement, un mort, un jeune du village Aït Bouadda, dans la commune et daïra de Azazga. Ce chemin communal sera mis à profit pour rejoindre de nombreuses localités à partir du CW 9, qui a pris naissance de la RN71 (Azazga - Aïn El-Hammam), pour rallier, soit la wilaya de Béjaïa, via Illoula Oumalou et le col de Chellata, à 1 400 m d’altitude, soit Tizi Ouzou ou Alger.

Bien évidemment, Illoula Oumalou, qui constitue un grand carrefour, permet aussi aux automobilistes de rejoindre les régions situées dans le versant du Djurdjura, comme Illilten, Tikjda, Bouira, etc. Les travaux de décapage ont débuté depuis plus d’un mois. Toute la croûte de l’ancien bitume a été arrachée et remplacée par du tuf arrosé d’eau puis compacté.

La pose de la première couche de béton bitumeux a été entamée, dimanche dernier, au village agricole de Boubehir. Selon notre interlocuteur, les travaux seront achevés, au plus tard, dans quatre semaines. 

Il faut rappeler que le réseau routier de la wilaya de Tizi Ouzou est dans un état de délabrement très critique. Notre source nous fait part d’une importante cagnotte qui a été accordée pour apporter, un tant soit peu, une amélioration de l’état des chemins de la wilaya de Tizi Ouzou. 
 

KAMEL NATH OUKACI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER