Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

L’Algérie profonde / Centre

Journée portes ouvertes sur la lutte contre le tabagisme à Boufarik

“Le tabac t’abat”

Une charte interdisant de fumer dans les hôpitaux est en cours de concrétisation. © D. R.

Le comité de lutte contre le tabagisme de l’hôpital de Boufarik a organisé mardi une Journée portes ouvertes sur la lutte contre le tabagisme sous le thème “Le tabac t’abat”.

Une exposition a suscité la curiosité d’un nombre non négligeable des visiteurs qui étaient choqués de voir des photos représentant les conséquences du tabac.  Les soignants qui sensibilisaient les patients et les visiteurs sur les méfaits du tabac, distribuaient des dépliants contenant les  explications et des informations sur les précautions et les mesures à prendre.  Les spécialistes en pneumo-phtisiologie  et infectiologie n’ont pas manqué ce rendez-vous pour  animer des conférences au niveau du centre de formation professionnelle. Selon M. Benmerizek, directeur de l’hôpital, “le ministère de la Santé a pris un certain nombre de dispositions comme  l’élaboration d’une charte signée par les chefs d’établissements de santé dont l’objectif est ‘Hôpital sans tabac’”. Il explique aussi  que le tabac constitue une menace pour la santé, avec des répercussions socioéconomiques importantes. Les maladies non transmissibles  telles que les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires chroniques et les cancers sont en recrudescence alarmante, et le tabac est la principale cause de décès.  Les études menées confirment que le tabac tue près de six millions de personnes chaque année dans le monde, dont 15 000 décès par an en Algérie. “Notre pays s’est inscrit résolument dans la lutte contre le tabagisme par la ratification de la Convention cadre de l’OMS en mars 2006 et la mise en place d’un Comité national de prévention et de sensibilisation sur le tabagisme où plus de 13 départements ministériels sont représentés”, souligne Benmerizek. Dans son plan d’action, le comité de lutte contre le tabagisme de Boufarik a initié la mise en place d’une consultation d’aide au sevrage dans le but de contribuer à l’amélioration de la santé de la population et la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la consommation de tabac. Le protocole d’une prise en charge adaptée du fumeur sera soumis au conseil médical pour validation.


K. FAWZI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
népourêtrelibre le 12/05/2016 à 12h57

L'Algérie ne ressemble à aucun autre pays sauf peut-être dans le laisser aller. Imaginez un peu ça, j'y suis allé à la gare routière de Caroubier l'été passé pour accueillir une personne, à ma surprise c'est lorsque j'ai vu des gens fumaient alors que c'est interdit malgré les panneaux qui indiquaient interdit de fumer. Face à ce constat, j'ai décidé d'interpeller certaine personne pour leur faire la remarque idem à l'aéroport. Quant à l'hôpital Mustapha devenu un lieu de stationnement.

népourêtrelibre le 12/05/2016 à 16h33

Au Canada en particulier au Québec, après la neige vient le nettoyage des routes, des trottoirs et c'est partout comme ça... En Algérie, les ordures foisonnent et jonchant de partout sacs et bouteilles de plastique. Ici le plastique est pratiquement inexistant et son utilisation est payant. Généralement, les gens utilisent les sacs pour les courses. L'Algérie est encore loin à ce stade là. Nous courons encore après le lait et à la baguette de pain. Les gens fument dehors même à -40 degrés.

Commentaires
2 réactions