Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

ADEKAR (BÉJAÏA)

Le wali en visite d’inspection

Nombre de projets accusent des retards considérables. © D.R.

Lors d’une visite d’inspection et de travail effectuée à Adekar, le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab, n’a pas caché son mécontentement quant à l’état d’avancement de plusieurs projets en réalisation dans les trois communes de la daïra.

En effet, à Taourith-Ighil des logements, dont les travaux ont été achevés en 2014, ne disposent toujours pas d’eau et de voirie. Aux responsables concernés qui ont indiqué que l’alimentation en eau potable sur un linéaire de 900 mètres nécessite un délai de 45 jours, le chef de l’exécutif a répliqué en intimant l’ordre que tous les travaux soient achevés au mois d’août. Le constat sur le retard dans l’achèvement de quelques projets a été également fait lors de l’inspection de la nouvelle unité de la Protection civile. La structure en réalisation est sans eau et sans groupe électrogène.
Sur place les services concernés ont été instruits afin de parer au problème. Le même constat a été fait lors d’une visite au lotissement 3 où 325 âmes vivent. En effet, le projet d’assainissement qui dure depuis 7 ans, et dont se sont plaints les habitants à plusieurs reprises, n’a toujours pas été achevé en raison d’un poteau électrique que les services de Sonelgaz n’ont toujours pas déplacé. Ordre a été donné à cet effet aux responsables de Sonelgaz de mettre fin à cette situation dans les plus brefs délais. Dans la commune d’Adekar, où il a eu à inspecter le projet de réalisation du nouveau siège de la daïra, le chef de l’exécutif a donné instruction pour que ce dernier soit retiré à la direction de l’équipement pour qu’il soit transféré à la direction de l’administration locale (DAL).
Et pour cause, les travaux entamés en 2015 n’ont toujours pas été achevés. Aussi, une instruction a été donnée pour que les travaux de VRD des 130 logements LPL implantés dans la même commune soient achevés dans les meilleurs délais.
Par ailleurs, à Beni K’sila où il a inspecté quelques projets en cours de réalisation, le wali de Béjaïa qui a constaté la prolifération des constructions illicites, a donné ordre de procéder à leur démolition.
Un ordre similaire a été donné également pour la démolition d’une structure hôtelière érigée dans la région sans autorisation.


H. Kabir

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER