Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Chambre de commerce et d’industrie du Titteri (Médéa)

Les anciens commerçants et artisans honorés

© D.R

Ne dérogeant pas à la tradition, la CCI Titteri (Chambre de commerce et d’industrie) de Médéa a honoré, mardi, des commerçants et des artisans au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à la salle de conférences de l’institut de formation professionnelle Chahid-Mekhtiche.

La cérémonie à laquelle ont pris part des partenaires de la CCI, notamment les représentants de l’administration des impôts, de la Chambre d’artisanat et des organismes d’assurance, a été aussi l’occasion d’évoquer les parcours des personnes honorées et leur apport au développement de l’économie de la wilaya, car, dira Fechit Hakim, directeur de la CCI, l’organisation de l’événement vise à honorer des personnes qui ont joué un grand rôle dans le développement local. C’est également un clin d’œil à une catégorie d’entrepreneurs sur laquelle repose l’effort de création de l’emploi et de la richesse.

C’est une opportunité qui permet de favoriser la rencontre entre des gens appartenant à différentes générations de commerçants et d’entrepreneurs… Commerce de confiserie, vente de tissu et produits textiles, fabrication de chaussures, commerce ambulant sont entre autres les activités qui ont été sélectionnées et honorées à l’occasion de cette 5e édition, est-il expliqué, évoquant certaines activités exercées parfois par plusieurs générations, celle de la librairie par la famille Fliti dont le père Ali a commencé l’aventure de la vente des livres depuis une quarantaine d’années “dans le but de mettre le livre à la portée de tous, notamment les amoureux de la lecture et du savoir”.

Le fils du libraire évoquera cette anecdote : une enveloppe contenant une somme d’argent a été glissée sous la porte de la librairie avec un mot expliquant que “le pécule représente le montant des livres pris et n'ayant pas été payés. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser”. Ou encore cet autre commerçant de confiserie honoré à titre posthume et qui avait gardé son échoppe pendant plus de 35 ans en ne s’embarrassant pas des cas de larcins commis par des bambins qui passaient chez lui sur leur chemin de l’école ou parfois même des adultes qui se servent à leur guise, méritant amplement le qualificatif de “Monsieur Confiance”.

Horlogerie, exploitation d’un bain maure à l’ancienne, vente de produits d’hygiène, cycliste, fabrication de chaussures sont, entre autres, les activités qui ont été mises à l’honneur au cours de la cérémonie. Ayant assisté à l’événement, la directrice des impôts de la wilaya de Médéa a exprimé sa satisfaction de pouvoir s’adresser directement à des usagers de l’administration fiscale afin de les inviter à se rapprocher de ses services pour prendre connaissance de leurs droits et de leurs obligations en matière de déclaration d’impôts.

Et d’annoncer qu’une journée d’explication sur les nouvelles dispositions contenues dans la nouvelle loi de finances 2020 sera prochainement organisée conjointement avec la CCI, une occasion de rencontrer les usagers de l’administration fiscale pour une vulgarisation des nouveautés introduites par ladite loi de finances.

 

 

 

 

 

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER