Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Pour protester contre le retard mis dans la délocalisation de la décharge sauvage de Tablat (Médéa)

Les citoyens bloquent la RN8

© D. R.

Exaspérés par la longue attente d'une solution au problème de délocalisation de la décharge sauvage, les citoyens de la commune de Tablat ont fermé, avant-hier jeudi, la RN 8 menant vers le sud du pays. La mise à feu de la décharge et les fumées asphyxiantes qui se dégageaient de l’endroit ont poussé les habitants de la ville à recourir à la fermeture de la route pour exprimer leur colère à l’endroit des élus locaux et des responsables de tutelle.

Des citoyens s’étonnent du comportement laxiste des services concernés pour mettre fin au problème en procédant à l’éradication de la décharge dont le projet de délocalisation a été à maintes fois évoqué mais qui tarde à voir le jour. “La décharge est devenue une source de pollution pour l’environnement et sert aussi de dépotoir aux déchets provenant des élevages avicoles très répandus dans la région et dont les émanations polluent l’air et incommodent les automobilistes de passage”. Selon les déclarations du directeur de l’environnement, Mustapha Rafei, “une enveloppe financière d'un montant de 150 millions de DA a été mobilisée pour le projet d'éradication et de décontamination de la décharge de Tablat qui représente une menace pour l'environnement et pour la nappe phréatique de la zone”.

Concernant le choix d’un nouveau site pour accueillir la nouvelle décharge, le même responsable indiquera que “l’aménagement, sur un nouveau site contrôlé, d’un centre d’enfouissement technique répondant aux normes écologiques est déjà en lancement”. Et de préciser que “l’entreprise en charge de la réalisation de ces travaux est déjà installée sur site et devrait commencer les actions projetées pour une durée de réalisation de 3 mois”.
 

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER