Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Ils ont protesté devant le siège de la wilaya de blida

Les exclus des 500 logements de Meftah en colère

© D. R.

Les exclus des 500 logements sociaux de la ville de Meftah ont organisé, en fin de semaine, un sit-in devant le siège de la wilaya de Blida. 34 familles brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire “Pourquoi cette hogra?” et autres écriteaux appelant l’administration locale à enquêter sur la liste des bénéficiaires des 500 logements sociaux-locatifs. Ces familles dénoncent le fait d’avoir été exclues de la liste des bénéficiaires sans aucun argument de la commission de recours de la daïra de Meftah. “Nous figurons sur la liste des bénéficiaires et lors de l’opération du payement nous n’avons pas trouvé nos noms. Sur les 500 bénéficiaires, 34 familles ont été exclues sans aucun argument de la part de la commission de la daïra de Meftah. Si nous avons déjà un logement ou un terrain que l’État nous a attribués, qu’ils nous le mentionnent dans une lettre de refus. Il n’y a rien de cela. Nous sommes exclus sans aucune justification”, explique Hamid, porte-parole des familles protestataires. Ce dernier s’interroge comment la commission de la daïra leur a déclaré qu’ils feront l’objet d’enquête depuis 2017 et rien n’a été fait jusqu'à aujourd’hui. Selon lui, la durée d’une enquête sur une trentaine de familles qui habitent des logements précaires ne devrait pas dépasser deux à trois mois surtout que les logements sont achevés et distribués. “Tous ce que nous demandons, c’est l’équité et la transparence dans le traitement de ce dossier”, nous dira Hamid qui promet de ne pas baisser les bras pour défendre ses droits.


K. FAWZI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER