Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Quartier Amar-Khodja (BOUIRA)

Les habitants réclament un plan d’aménagement

©D. R.

Une cinquantaine d’habitants du quartier Amar- Khodja, à l’entrée ouest du chef-lieu de la wilaya, ont manifesté, devant le siège de la daïra de Bouira, dans le but de réclamer un plan d’aménagement en faveur de leur cité. Il est vrai que ce quartier est devenu au fil du temps, une véritable décharge à ciel ouvert. À ce propos, un protestataire dira : “Le ramassage des ordures s’effectue un jour sur deux, alors que les déchets ménagers ne font que croître aux abords de notre cité. Pis encore, les éboueurs de la commune ne sont pas très efficaces lors de leurs passages, ne ramassant qu’une partie des immondices”.  S’agissant du cadre de vie, le constat n’est guère reluisant, et pour cause, les ruelles de ce quartier sont pleines de crevasses et de nids-de-poule, les habitations précaires y sont légion et aucun espace de jeu pour les enfants n’a été aménagé. Autre point qui soulève l’ire des manifestants, celui de l’éclairage public qui est quasi inexistant. “Cela fait plus de six ans qu’on ne cesse d’exiger des autorités que notre quartier soit équipé en matière d’éclairage. Mais nos doléances sont restés lettre morte jusqu’à ce jour !”, ont-ils regretté. En outre, ces citoyens affirment que le wali a été destinataire d’une requête, dans laquelle l’ensemble de leurs doléances sont été exposés. À titre indicatif, le 20 août, le wali de Bouira, avait officiellement lancé les travaux d’un vaste plan d’aménagement en faveur de ce quartier, pour un montant de 15 millions de dinars.

R. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER