Scroll To Top

L’Algérie profonde / Centre

Après la découverte d’un élevage de volailles décimé à Bouzeguène

Les habitants redoutent un foyer de grippe aviaire

© D. R.

Un élevage domestique de volailles appartenant à une famille habitant le chef-lieu communal de Bouzeguène (une soixantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou) a été mystérieusement décimé, a-t-on appris sur place. 

La propriétaire de cet élevage a été surprise, le 27 mars dernier, de retrouver dans son enclos un nombre important de poules et de coqs sans vie et d’autres visiblement atteints de signes bizarres de difficultés respiratoires.

C’est ainsi qu’en trois jours, elle aura perdu 70 volailles. Selon la concernée, un vétérinaire privé a été consulté et un échantillon lui a été remis et disséqué sur-le-champ.

Le lendemain, le vétérinaire lui a fait savoir, dit-elle, que la mort de ces volailles est due à une contamination par un “microbe”, sans lui spécifier de quel type de microbe il s’agit. L’enclos a été désinfecté et un traitement a été appliquée aux volailles encore vivantes, mais dans les jours qui suivirent aucun d’eux n’a survécu. 

Les responsables de la subdivision agricole de Bouzeguène écartent toute contamination par le virus H5N. Les habitants, quant à eux, n’ont pas cessé de s’interroger sur l’origine de cette mort subite de tout un élevage et craignent sa propagation à d’autres élevages de la région. 
 

K. N. OUKACI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER