Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Damous

Les habitants ruraux dénoncent des “abus” des services forestiers

 Après avoir délaissé leurs terres durant la décennie noire, les habitants des communes rurales de la daïra de Damous, notamment Khellouf et Beni Zioui, ont entamé ces derniers mois la récupération de leurs parcelles de terre, dont une bonne partie s’est transformée en zone forestière. Les actions de défrichage des terres ont été interrompues par les services forestiers. Contestant la propriété de ces terres aux habitants, qui assurent être les héritiers légaux de père en fils, les services forestiers, qui ont recouru à la force publique, ont saisi un engin loué par les habitants pour défricher les terres.
Présentant les documents de propriété, certains ont engagé des actions auprès des services des domaines et de la justice pour prouver qu’ils en sont les propriétaires. En attendant que les nombreuses affaires pendantes au niveau des tribunaux de la wilaya de Tipasa, engagées contre les services forestiers, trouvent leur épilogue, les habitants crient à l’injustice et à la hogra.
Ils estiment qu’on les prive de revenus qui pourraient leur permettre de nourrir leurs familles dans cette région, où le chômage touche la majeure partie d’entre eux.
Les habitants appellent les autorités à intervenir pour leur permettre de prendre possession de leurs parcelles de terre et gagner honnêtement leur vie.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER