Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Aménagement urbain au quartier Thaoura de Bouira

Les riverains montent au créneau

L’association du quartier Thaoura, sis en plein cœur de la ville de Bouira, ne savent plus à quel saint se vouer, pour se faire entendre. Ainsi et selon un document signé par les membres de ladite association, leur quartier accuse un manque flagrant en matière d’aménagement urbain. Selon les requérants, l’éclairage public, les travaux d’aménagement et d’entretien y font cruellement défaut. “Nous attendons que des mesures soient prises dans ce sens. Cette partie de la ville a été dotée d’une enveloppe financière estimée à 17 milliards de centimes, mais rien n’a été fait pour le moment”, affirment-ils. Mieux encore, et d’après ledit document, le nouveau wali de Bouira aurait refusé de recevoir une délégation de ce comité de quartier, afin de discuter des modalités de la relance du projet d’aménagement de ce quartier. “Nous avons sollicité le nouveau wali de Bouira à maintes reprises, mais aucune réponse ne nous a été transmise”, affirment encore les rédacteurs de cette missive. Pour ces riverains, leur quartier a fait l’objet de plusieurs plans d'aménagement par le passé, mais avec un résultat qui laissait souvent à désirer. “Le dernier plan en date remonte à 2011, quand les autorités locales de l'époque avaient annoncé d'importants travaux d'amélioration du cadre de vie. Depuis, rien ou presque n’a été fait”, font-il remarquer. Cela étant et selon les membres de cette association, leur quartier végète toujours dans l'insalubrité, l'insécurité et la misère. “Notre quartier est le plus déshérité de la commune de Bouira et ne nécessite pas seulement une simple opération d’aménagement, mais une véritable prise en charge en amont et en aval”, concluent-ils.

RAMDANE B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER