Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Journée mondiale de la Protection civile

Les sapeurs-pompiers à l’honneur à Tizi Ouzou

Cette journée a permis de mettre l’accent sur la noble mission des sapeurs-pompiers, et les énormes sacrifices consentis au service de la nation. ©Zitari/Liberté

Que d’émotions alors devant les portraits de nombreux pompiers qui ne sont plus de ce monde et qui auront laissé le souvenir impérissable de vaillants “soldats du feu”, pour la plupart partis à la fleur de l’âge.

À l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la Protection civile, qui coïncide comme chaque année avec le 1er mars, la direction de la Protection civile de la wilaya de Tizi Ouzou a abrité, dimanche, en son siège d’Annar Amellal, dans la périphérie ouest du chef-lieu de wilaya, une cérémonie fort émouvante en l’honneur de nombreux sapeurs-pompiers partis à la retraite après plusieurs années de sacrifices, de bravoure et de loyaux services.  Les sapeurs-pompiers auront fait humblement la haie d’honneur traditionnelle et salué, avec leur sens légendaire du respect et de l’humilité, leurs invités du jour ainsi que les autorités locales, le wali de Tizi Ouzou en tête, mais aussi le P/APW, le chef de daïra et le P/APC de Tizi Ouzou.  Lors de l’allocution d’ouverture, le directeur de la Protection civile de la wilaya de Tizi Ouzou, Brahim Mohamedi, avait trouvé les mots justes et fort éloquents pour rappeler “la noble mission des sapeurs-pompiers et les énormes sacrifices consentis au service de la nation”. De son côté, le wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, avait pris solennellement la parole pour souligner “la noblesse de ce corps respectable et respectueux qu’est la Protection civile et toute la gratitude que lui vouent des millions d’Algériens et d’Algériennes”.  Que d’émotions alors devant les portraits de nombreux pompiers qui ne sont plus de ce monde et qui auront laissé le souvenir impérissable de vaillants “soldats du feu”, pour la plupart partis à la fleur de l’âge. Sur la grande esplanade de la caserne d’Annar Amellal, une trentaine de jeunes secouristes bénévoles, formés par la Protection civile, exhibaient fièrement leurs chasubles et leurs diplômes.  L’on eut droit, ensuite, à de belles manœuvres de sauvetage spectaculaires sous les applaudissements de la nombreuse foule, visiblement émerveillée par toute l’abnégation et le courage de cette corporation d’hommes et de femmes engagés pour servir leur pays en tout lieu et en toute circonstance. “La Protection civile a assuré quelque 23 000 opérations en 2014, été comme hiver, pour procéder souvent à des évacuations en tout genre et des sauvetages en tous lieux”, dira le colonel Mohamedi au cours d’un long point de presse, où les nombreux journalistes présents auront mesuré, une fois de plus, la grande valeur et la noble mission de ce corps paramilitaire pas comme les autres.

M. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER