Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Chorfa (BOUIRA)

Les villageois de Choukran dans la tourmente

© D. R.

Les villageois de la localité de Choukran (commune de Chorfa, 60 km à l'est de Bouira) font état de multiples carences et exigent l'intervention urgente des autorités locales.
Ainsi, dans une requête adressée au P/APC de Chorfa, ainsi qu'au P/APW, ces citoyens déplorent notamment le manque d'eau potable, les chutes chroniques du courant électrique, ainsi que le non raccordement de leur patelin au réseau téléphonique, ainsi qu'à la fibre optique. S'agissant du raccordement au réseau d'AEP, les requérants indiquent qu'en dépit des engagements pris par l'APC et la direction des Ressources en eau, afin de les raccorder au projet des grands transferts à partir des eaux du barrage de Tilesdit, ils sont toujours réduits à s'approvisionner en eau à partir des forages situés aux alentours. “L'eau ne coule que rarement dans nos robinets, alors que nous payons nos factures rubis sur l'ongle”, mentionnent-ils. Pour ce qui est des coupures intempestives du courant électrique, ces villageois affirment dans ledit document, qu'elles sont “quasi quotidiennes”. “Nos appareils électroménagers peinent à fonctionner correctement, tant la tension électrique est faible, sans parler des coupures intempestives de courant”, assurent-ils en outre.
À ce propos, les services de la SDC de Bouira rétorquent qu'ils font face à un problème d'opposition, en vue d'implanter un poste de transformation, visant à renforcer le réseau de Choukran et les localités avoisinantes. Dans leur missive, ces villageois se disent coupés du monde du fait que les lignes téléphoniques ne sont pas disponibles pour établir une connexion ADSL, voire la 4G-LTE. Là encore, les services d'Algérie Telecom soulignent qu'un projet de raccordement à la fibre optique est actuellement en cours et devrait être achevé d'ici la fin de l'année.
En outre, ces villageois interpellent leur P/APC quant au délabrement des chemins vicinaux, ainsi que la vétusté du réseau d'assainissement, lequel daterait selon eux, des années 1990. Devant cette situation qualifiée de désastreuse, les requérants demandent l'intervention du P/APW, ainsi que du wali, pour tenter de trouver des solutions à leurs doléances.


RAMDANE B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER