Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Commune d’El-Adjiba (BOUIRA)

Les villageois interpellent les pouvoirs publics

L’approvisionnement en eau potable et les défaillances du réseau électrique, préoccupations majeures des habitants d’El-Adjiba. © D. R.

Les localités d’Azeknoun, Chréa et El-Madarssa, relevant de la commune d'El-Adjiba, mettent en exergue les carences en matière de développement.

Ainsi et dans une requête adressée au wali de Bouira, au P/APW, ainsi qu'au P/APC de leur commune, le comité de ces trois villages a soulevé des revendications relatives à l'alimentation en eau potable, au dysfonctionnement du réseau électrique, à la mise à niveau des canaux d'assainissement et à l'insalubrité ambiante. En effet et selon les requérants, ces villages peinent encore à étancher leur soif. Et pour cause, leurs localités n'ont toujours pas été raccordées au réseau d'AEP.

Leur seul et unique moyen de s'approvisionner en eau potable reste les citernes. Ces dernières coûtent une petite fortune pour ces villageois désœuvrés. En effet, ils sont obligés de débourser 800, voire 1000 DA, et ce, trois fois par semaine, pour acheter ce précieux liquide. Selon les rédacteurs de cette missive, plusieurs demandes ont été introduites auprès des services concernés, dans l’hypothétique espoir d’un raccordement, mais en vain. “Nous sommes encore et toujours réduits à nous approvisionner en eau à partir du système de citerne ou bien d’une source d’eau qui ne tardera pas à tarir”, écrivent-ils. Ces citoyens disent avoir adressé une lettre ouverte au P/APC d'El-Adjiba pour l'interpeller à ce propos.

Plus loin dans ledit document, ils retranscrivent la réponse de cet élu, dans laquelle il est mentionné que “le devis pour amener l'énergie auprès de Sonelgaz a été rédigé (...) nous cherchons d'abord une source de financement de ce projet et le transformateur pour mettre en service ce projet”. D'après le comité de ces villages, cette réponse date de février 2018, et depuis, plus rien ou presque n'a été fait. Les requérants soulignent également que les pouvoirs publics, à leur tête le wali de Bouira, s'étaient pourtant engagées à accélérer les travaux de raccordement au réseau d’AEP, via le barrage de Tilesdit, sis dans la commune voisine de Bechloul. Ces citoyens déplorent également les “défaillances” du réseau électrique enregistrées depuis le début du mois de juillet.

Selon eux, les chutes de tension sont quasi quotidiennes au même titre que les coupures intempestives. “On évoque ces jours-ci les problèmes des gens du Sud du pays, mais sachez que dans nos villages, on vit une situation analogue. On en a assez de ces maudites coupures!”, indiquent-ils. Les services de la SDC de Bouira précisent pour leur part que ces coupures “occasionnelles” selon eux, sont les répercussions logiques, d'une opposition à la mise en place d'un poste transformateur dans ces localités. En outre, les pétitionnaires réclament la réhabilitation du réseau d'assainissement. Selon eux, ce sont plus de 3 000 âmes qui sont dépourvues du réseau du tout à l’égout, et de ce fait, en proie aux maladies à transmission hydrique (MTH). 

Outre les risques de maladies, les villageois ont mentionné le fait que tous les eaux usées de ces localités se déversent dans les oueds et autres cours d’eau, ce qui constitue un danger écologique pour la faune et la flore locale. Enfin et s'agissant de l'insalubrité galopante dans ces localités, les signataires dudit document soulignent que les ordures ménagères s'entassent allègrement, formant des monticules de déchets propices à la prolifération de bestioles en tout genre. Les odeurs nauséabondes se dégageant des bacs à ordures remplis à ras-bord, obligent les riverains à se boucher les narines. “Les autorités municipales ne font pas leur travail convenablement, puisque le ramassage des ordures ménagères n’a pas eu lieu depuis le début du mois”, concluent-ils. 

 

RAMDANE BOURAHLA 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER