Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Sous le slogan “Prenez soin des réseaux d’assainissement”

L’ONA sensibilise à Médéa

©D. R.

Une campagne de sensibilisation est lancée sous le slogan “Prenez soin des réseaux d’assainissement” par l’Office national de l’assainissement (ONA), à 2 semaines de la fête de l’Aïd, visant à faire prendre conscience à la population aux risques d’obstruction des canalisations par les déchets du mouton du sacrifice. Il arrive souvent que des personnes ayant des comportements inciviques n’hésitent pas à jeter le contenu de l’estomac, des viscères et des boyaux de leur bête dans les regards d’assainissement.Il s’agit de “ne pas transformer les réseaux en décharges où sont jetés les déchets liés au sacrifice du mouton (cornes, pattes, toison). Introduits dans les égouts, ils peuvent causer l’obstruction des canalisations et parfois des débordements des eaux usées. Ces déchets peuvent aussi nuire au fonctionnement des stations d’épuration”. Dans son appel, “l’ONA demande aux citoyens de s’abstenir de lever les tampons de regard et de mettre les déchets dans des sacs afin de les évacuer vers les décharges”. À ce titre, des sacs seront distribués gratuitement par des agents de l’ONA au niveau des stations-service, des supérettes et dans les endroits à grande affluence, est-il indiqué. En outre, une opération de collecte des peaux d’ovins, de bovins et de caprins, issues de l’abattage des sacrifices d’Aïd El Adha, est lancée par le ministère de l’Industrie et des Mines “afin de valoriser la filière cuir en les mettant à la disposition des tanneries pour leur valorisation et utilisation dans l’industrie du cuir, une filière à fort potentiel à l’export”.

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER