Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

LAGHOUAT

Maître Nordine Ahmine poursuivi par le bâtonnat et le parquet de Ghardaïa

© D.R.

Maître Noureddine Ahmine, avocat à Laghouat, a été entendu avant-hier par le conseil de discipline du Barreau de Médéa dont il relève. Parallèlement, il a été informé que le parquet de Ghardaïa aurait ouvert une Information judiciaire contre lui. Hasard du calendrier ou coïncidence ? Selon l’avocat, sa comparution devant le conseil de discipline fait suite à une plainte déposée par un de ses clients après le prononcé déclarant sa requête non fondée. Une affaire qui remonte à l’année 2012. “Quand un défenseur des droits de l’homme dérange, cela veut dire que nous sommes sur la bonne voie”, nous a indiqué Me Ahmine. Dans un communiqué daté du 3 mars 2016, Abdelkader Dehbi, Dr Mohamed Maïz et Dr Salah-Eddine Sidhoum, qui se réclament du Congrès du changement démocratique (CCD), considèrent que ce qui arrive à Me N. Ahmine est “une agitation qui exhale une mauvaise odeur de machination juridico-policière, dans le pur style des procès préfabriqués des années staliniennes anachroniques, revenues en force ces derniers temps dans notre pays”.


BOUHAMAM AREZKI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER