Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Dépourvus de certains équipements indispensables

Médéa : les habitants du pôle urbain de Hannacha montent au créneau

© D.R.

Créé dans le cadre du programme de réalisation de nouveaux pôles urbains lancés pendant la moitié de la décennie écoulée, le nouveau centre d’habitation baptisé du nom du martyr Bouziane Sahraoui, dans la commune de Hannacha, 20 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya, n’est pour l’heure qu’un ensemble de bâtiments dépourvus de certains équipements indispensables à sa population. Les habitants du nouveau pôle sont montés au créneau, cette semaine, pour demander que des solutions soient rapidement trouvées aux problèmes d’infiltration d’eau et d’inondation de leurs habitations à chaque averse, faute de réalisation de travaux d’aménagement des espaces extérieurs.
D’ailleurs, indiquent-ils, la saison hivernale est comme, chaque année, attendue avec beaucoup d’appréhension parce que les pluies rendent les accès de leurs bâtiments des plus problématiques notamment pour les enfants qui sont obligés de patauger dans la gadoue à leur sortie des blocs. Outre l’urgence de mener des travaux d’aménagement, explique-t-on, la construction d’une école primaire à l’intérieur du périmètre du pôle urbain est une nécessité afin d’éviter aux enfants de parcourir chaque jour pas moins d’un kilomètre et demi pour se rendre à leur école située au chef-lieu de commune. Pour casser l’isolement de leurs cités et le manque d’équipements de loisirs, les habitants du pôle demandent que des mesures urgentes soient engagées pour la prise en charge de leurs doléances qui ont fait l'objet de lettres adressées aux autorités, notamment l’OPGI auquel une correspondance a été envoyée et à laquelle aucune suite n’a été donnée, affirme-t-on. Par ailleurs, faute d’éclairage public, les habitants du pôle ont décidé de se prendre en charge pour régler eux-mêmes le problème, en installant des lampes pour l’éclairage extérieur de leurs blocs.


M. EL-BEY 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER