Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Médéa

Mise en place du prix de la commune la plus propre

©D. R.

Un prix récompensant la commune la plus propre de la wilaya été mis en place sous la houlette de l’APW de Médéa pour inciter et sensibiliser les collectivités et les citoyens à la nécessité de préserver l’environnement pour un cadre de vie sain et agréable. La propreté de chaque ville relève de la responsabilité de chacun de ses habitants, elle dépend de leur civisme en faisant preuve de discipline en ne jetant pas leurs ordures n’importe où et à n’importe quelle heure, mais en les mettant dans les bacs réservés à cet effet en respectant les horaires de dépôt recommandés, soit de 19h à 7h du matin. Pour l’attribution du prix, un jury d’évaluation composé des secteurs directement concernés et de l’université a été installé afin de déterminer les critères devant permettre d’apprécier le niveau de propreté de chaque ville, l’état d’éradication des dépôts sauvages des ordures ménagères, les actions de préservation de l’environnement par les citoyens, etc. L’annonce du lancement du prix a été faite à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement qui a aussi mis à l’honneur le couffin traditionnel comme une alternative au sac et au sachet plastiques dans le but de lutter contre le péril que ces objets représentent pour l’environnement. Par ailleurs, la mise en service prochaine d’un centre d’enfouissement technique à Ksar El-Boukhari est venue à point nommé conforter les efforts de préservation de l’environnement et pour une meilleure prise en charge de la gestion des déchets ménagers. En effet, la ville de Ksar El-Boukhari, 2e grande agglomération de la wilaya, aura, vers la fin du mois de juin, son centre d’enfouissement technique (CET) dont les travaux de réalisation ont atteint un taux d’avancement de 95%. Devant desservir les communes de la daïra de Ksar El Boukhari, le CET s’étend sur une superficie de 12,85 ha et comprenant un cassier d’enfouissement de 200 000 m3, soit l’équivalent d’une durée de vie de 10 ans, selon les données de la direction de l’environnement.

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER