Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

CNAS de Bouira

Plus de 16 500 étudiants affiliés

© D. R.

Plus de 16 500 étudiants sont affiliés à la Cnas (Caisse nationale des assurances sociales) de Bouira, a-t-on appris samedi dernier auprès du directeur de l'agence locale de cet organisme de protection sociale. “Au total, 16 557 étudiants sont affiliés à la Cnas de Bouira”, a précisé Hassas Mohamed Saïd.

Selon la même source, la Cnas de Bouira enregistre une progression de plus de 2000 étudiants affiliés à cet organisme. En effet, ce sont près de 68% des étudiants inscrits à l’université de Bouira, laquelle compte plus de 24 000 étudiants, qui sont assurés auprès de cette institution.

Ce taux est qualifié de satisfaisant par le directeur de la Cnas, néanmoins il compte l’augmenter afin d’atteindre 75%, voire 85% à l’horizon 2020. En revanche, sur les 16 557 étudiants affiliés, 3000 seulement disposent d’une carte Chifa. Un chiffre très en deçà des attentes, selon les responsables de la Cnas de Bouira. Pour y remédier, cette institution organise depuis dimanche une campagne d'information au profit des étudiants à la fac centrale de Bouira ainsi qu’au pôle universitaire.

Elle vient en application du plan stratégique 2018-2019 visant l’amélioration de la prestation et le renforcement du travail de proximité au profit de la communauté estudiantine. Pour l’occasion, cet organisme a réservé des espaces d'information dans le but de permettre aux étudiants de s'informer sur les procédures d'affiliation à la sécurité sociale.

Cet évènement, explique Amine Chihati, chargé de communication à la Cnas locale, sera aussi une occasion d'inviter les étudiants qui ont déposé les demandes de cartes Chifa à se rapprocher des structures de la Cnas pour les récupérer.

“Notre organisme vise à travers l'organisation de cette manifestation à informer les étudiants sur leurs droits et obligations en matière de sécurité sociale, notamment les procédures législatives prévues par la réglementation en vigueur qui leur permettent d'avoir la qualité d'assuré social, après leur immatriculation, afin de bénéficier des prestations en nature en matière d'assurance maladie, ainsi que la protection des accidents du travail”, a-t-il souligné.
 

RAMDANE B.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER