Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

permanences à Tizi Ouzou

Plus de 3 280 commerçants mobilisés

©D. R.

À quelques jours  de la célébration de la fête  l’Aïd El-Adha, la Direction du commerce de la wilaya de Tizi Ouzou a arrêté une liste des commerçants qui assureront la permanence durant ces journées de fête, et ce, dans l’objectif d’assurer la  disponibilité des produits de large consommation.
Dans ce sillage, et selon les indications de la Direction du commerce, ils sont  pas moins de 3 280 commerçants à être mobilisés, précisant que les réquisitions ont été remises directement aux commerçants concernés, à travers les 67 communes de la wilaya.
Ces réquisitions concernent notamment,  140 boulangeries, 2 780 commerces d’alimentation générale et détaillants en fruits et légumes, 48 mandataires au marché de gros de fruits et légumes, 4 laiteries, 7 minoteries, 2 unités de production d’eau minérale et 300 autres commerces dont des restaurants, des cafés, des vulcanisateurs et des stations-service.          Parallèlement à ces mesures, et afin d’assurer de l’application de ces réquisitions, les mêmes services ont mobilisé 48 agents de contrôle dont le rôle est de vérifier que les commerçants réquisitionnés ont assuré normalement leur permanence durant cette période. Lors de son passage sur les ondes de la radio locale, M. Adjabi Kada,  directeur du commerce de wilaya, a “rassuré les citoyens quant à la disponibilité des produits de large consommation pendant cette période de fête” tout en affirmant, au passage, que “la Direction du commerce durcira les sanctions contre les commerçants réfractaires” et de préciser que “le non-respect de l’obligation de permanence expose le commerçant au paiement d’une amende de 30 000 DA à 200 000 DA et la fermeture administrative du local abritant l’activité commerciale”.
Par ailleurs, et durant cette période de l’Aïd, ils sont 23 points de vente de moutons à avoir été autorisés par les services concernés. Ces marchés hebdomadaires sont ouverts dans pas moins de 20 communes, sur les 67 que compte la wilaya. Il est à souligner qu’en plus de ce dispositif, la Direction du commerce avait initié durant la saison estivale une brigade mixte (commerce-vétérinaires) chargée d’intervenir au niveau des abattoirs, boucheries, unités de transformation des viandes ainsi que le contrôle des produits laitiers et dérivés. Cette commission a pour objectif “d’assurer de la salubrité de ces denrées et de vérifier le respect des conditions d’hygiène lors de la transformation et de la mise en vente et de lutter contre l’abattage clandestin des animaux”, est-il indiqué par la Direction du commerce.

K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER