Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Journées de l’art et de la broderie traditionnelle à Médéa

Préserver l’héritage artisanal

©D. R.

La maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa abrite du 5 au 8 mars les 7es journées de l’art de la broderie traditionnelle et de la décoration intérieure, avec la participation de femmes venues de différents coins de la wilaya. La manifestation constitue une opportunité pour les femmes de la région de faire connaître leurs travaux en matière de réalisation de certains produits fabriqués à partir de matières et matériaux locaux qui sont utilisés pour les besoins de la vie quotidienne ou le confort intérieur des demeures. Pour les organisateurs, l’objectif recherché est de faire revivre certains métiers féminins tombés en désuétude et de préserver le savoir-faire hérité des aïeules, car ces dernières avaient toujours façonné les objets d’usage quotidien par le travail de leurs mains. La préservation de ce type particulier de patrimoine qui constitue une dimension d’un héritage artisanal en perdition a incité les responsables de la maison de la culture à consacrer un intérêt particulier à ce savoir-faire séculaire par l’organisation des 7es journées de l’art de la broderie et de la décoration intérieure des demeures. La tenue de ces journées qui regroupent des artisanes et des femmes au foyer de la région et d’une invitée de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj entre dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme.
Pour cette exposition, il a été mis l'accent sur la vulgarisation d’un patrimoine féminin ancien hérité des temps où la maîtresse de maison confectionnait elle-même certains ustensiles et certains objets de décoration intérieure. Des œuvres de femmes artisanes venues de plusieurs coins de la wilaya ont été exposées, ayant permis de mettre en relief les travaux exécutés sur différents supports en bois, en osier ou en plastique ou fabriqués à partir de la terre glaise ou obtenus à partir de la laine et de fibres diverses. Broderie, macramé, calligraphie sur tissu, céramique, poterie traditionnelle, objets en alfa et autres matériaux locaux sont les plus exposés par les artisanes qui sont venues exposer leurs produits aux valeurs culturelles inestimables.
La manifestation a été aussi une occasion de sensibiliser les femmes aux dangers des jeux électroniques et de l’internet, en présence des services de la Gendarmerie nationale, de la police, de la Protection civile et de l’université. En outre, une séance consacrée à la formation aux premiers gestes de secourisme et une projection du film Aïchate du réalisateur Saïd Ould Khalifa ont également été programmées par les organisateurs.

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER