Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Trafic de cocaïne et crime de sang

Quatre individus interpellés à Alger

 La police judiciaire de Hussein Dey vient d’élucider une affaire de trafic de cocaïne, suivi d’un crime de sang, dont la victime n’est autre qu’une jeune fille qui fournissait cette substance à ses clients. L’affaire remonte à quelques jours quand des automobilistes ont découvert le corps inanimé de la victime sur l’autoroute Est-Ouest. Informé, le procureur de la République a ouvert une information judiciaire pour tenter d’identifier les auteurs de ce crime, d’autant que ce forfait était lié au trafic de drogues dures. Après l’exploitation de tous les moyens techniques, notamment la réquisition du téléphone de la victime, les enquêteurs ont réussi à identifier un des mis en cause qui a, immédiatement, reconnu qu’il connaissait la victime et qu’il achetait cette drogue pour une consommation personnelle. Son audition a conduit les policiers à l’arrestation d’un taxi clandestin, dont le véhicule avait servi le jour du crime. Les déclarations contradictoires de ce dernier conduiront les enquêteurs au domicile d’un troisième mis en cause. Lors de la perquisition, ce dernier était en possession de 10 seringues prêtes à l’usage, en plus de cigarettes bourrées de cocaïne. Le quatrième mis en cause sera arrêté au cours de l’enquête et finira par cracher le morceau. À l’heure où nous mettons sous presse, l’affaire est en cours d’instruction.


F. BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER