Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Récolte céréalière à Bouira

Quelque 2 millions de quintaux attendus cette saison

© D. R.

La récolte céréalière de cette saison serait encourageante, eu égard à une pluviométrie annuelle des plus abondantes. Pour cette campagne moissons-battages 2018, les services agricoles (DSA) de la wilaya de Bouira comptent récolter une production qui dépasserait 1 800 000 de quintaux, toutes variétés confondues.
Celle-ci est supérieure à la récolte de l’année dernière qui était loin de 2 millions de quintaux. Pour une superficie totale emblavée évaluée à 65 695 hectares, le blé dur représente plus de la moitié de la superficie ensemencée avec 43 925 h, l’orge 14 078 h, le blé tendre 6 110 h, et l’avoine 1 582 h. Les prévisions des services agricoles tablent sur un rendement à l’hectare qui serait “en moyenne de 28 à 30 quintaux à l’hectare” selon les estimations faites par le directeur de la DSA, M Djoudi Guenoun, précisément dans les régions céréalières d’excellence. Dans les zones semi-arides de la région sud de la wilaya, la vocation céréalière est très réduite et les agriculteurs peinent à dépasser les 10 quintaux /h car les terres sont schisteuses. Pour ce qui est des moyens à mobiliser pour la campagne moissons-battages, il est question de 3 549 tracteurs dont 293 soutenus dans le cadre du Fonds national de régulation et de développement agricole (FNRDA), 267 moissonneuses-batteuses, 1 763 remorques et 1 328 citernes.
Quant aux mesures préventives prises pour éviter les incendies de récoltes céréalières, le responsable de la DSA nous affirmera : “Conformément aux instructions du ministre de l’Agriculture, une mobilisation de tous les subdivisionnaires et délégués communaux afin de mener une intense campagne de sensibilisation pour la protection de leurs parcelles contre les incendies, à savoir les confection de tourières, la dotation des engins opérant sur les parcelles d’un dispositif anti-étincelles et un extincteur plein, et l’interdiction absolue d’incinérer les chaumes et détritus sur les parcelles se trouvant à proximité des forêts.” Dans ce sens, “des regroupements dans toutes les communes de la wilaya seront organisés prochainement”, a assuré la chargée de la communication de la DSA Mme Salima Kerkoud.
Concernant l’acheminement des récoltes vers les centres de stockage réservés à cet effet et qui comptent 12 points de collecte dans la wilaya de Bouira, il a été fait part de la mise en place d’un plan de circulation de locomotion (tracteurs et camions).
Ce plan permettra aux agriculteurs de livrer leurs productions dans de meilleures conditions possibles et en un temps record.


Farid Haddouche


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER