L’Algérie profonde / Centre

Tizi Ouzou

Quelque 34 877 personnes nécessiteuses recensées

© D. R.

Comme chaque année, à l’occasion du mois sacré du Ramadhan, la direction de l’action sociale de la wilaya de Tizi Ouzou organise de nombreuses actions de solidarité au profit des familles et des personnes démunies. Selon un communiqué émanant du cabinet de la wilaya de Tizi Ouzou, “cette opération appelée habituellement Opération Solidarité Ramadhan est organisée avec la participation de tous les services et des secteurs concernés ainsi que la société civile, le mouvement associatif et les bienfaiteurs”. C’est ainsi que pour le compte de l’opération de solidarité “Ramadhan 2019”, la wilaya a décidé d’octroyer, cette année, des aides financières aux familles et personnes nécessiteuses et ce en remplacement des traditionnels colis alimentaires, tout cela conformément aux décisions prises par le Conseil des ministres en date du 5 juin 2018. 

 Pour ce qui est des moyens financiers mobilisés par la wilaya, il ressort que le montant global de l’opération s’élève à 173 244 999,98 DA soit 80 000 000,00 DA émanant du budget de wilaya, 21 000 000,00 DA du Compte d’affectation spéciale relevant du ministère de la Solidarité nationale, 68 244 99,98 DA des budgets des communes, 3 000 000,00 DA provenant du fonds de la zakat collecté par la direction des affaires religieuses et enfin 4 000 000, 00 DA qui représentent l’habituelle contribution financière de l’entreprise nationale Sonatrach. C’est ainsi que le nombre de bénéficiaires recensés dans les 67 communes de la wilaya est de 34 877 personnes et une aide financière de 6 000 DA est ainsi octroyée en espèces à chaque chef de famille bénéficiaire. Pour ce qui des traditionnels restaurants rahma, la wilaya table sur une possibilité d’ouverture de 40 points de restauration mais à la veille du premier jour de Ramadhan, seules douze (12) demandes d’ouverture de restaurants ont été déposées auprès de la DASS, soit 3 par le Croissant-Rouge algérien, 3 par l’Association sociale et bienfaisance, 3 par des bienfaiteurs, 2 par des associations religieuses et enfin une demande adressée par la commune de Tizi Ouzou.

Il faut savoir qu’une commission technique de wilaya chargée du contrôle de la conformité des lieux de restauration en matière d’hygiène et de sécurité a été installée au niveau de la direction de l’action sociale et de la solidarité en date du 24 avril 2019 et elle est composée de plusieurs représentants des directions de la DASS, de la santé et de la population, du commerce et de la Protection civile et que toute ouverture de restaurants rahma se fait avec une autorisation de la wilaya après la visite de conformité et un avis de la commission technique de la wilaya.
 

Mohamed HAOUCHINE