Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Visite de son excellence l’ambassadeur du Vietnam à Médéa

“Renforcer davantage le partenariat économique”

© D. R.

En visite de prospection dans la wilaya de Médéa, à l’invitation de la chambre de commerce et d’industrie du Titteri, lundi, son excellence l’ambassadeur du Vietnam, Pham Quôc Tru, a exprimé le vœu de pouvoir tisser des relations d’affaires avec les opérateurs et chefs d’entreprises de la région. La wilaya de Médéa qui a d’énormes potentialités naturelles entretient déjà des relations de partenariat avec le Vietnam à travers l’exportation de sous-produits de volailles, mettant sur le marché vietnamien un volume mensuel d’environ 150 t de pattes de volailles, a-t-on rappelé.
Pour le diplomate, la visite dans la région de Médéa a pour mission principale de renforcer les liens entre les deux pays, une mission de nature économique pour étudier les possibilités d’affaires, car, dira-t-il, nous avons de nombreux projets avec l’Algérie, notamment dans le domaine du développement pétrolier : “Ce qui est traduit par le volume des échanges entre les deux économies qui n’a pas cessé d’augmenter au cours de ces dernières années, atteignant le chiffre de 300 millions de dollars en 2017. La coopération entre les deux pays a aussi touché la main-d’œuvre qualifiée vietnamienne avec environ 4500 ouvriers qui sont occupés dans les secteurs algériens du bâtiment, les chantiers de réalisation du métro, les travaux routiers, etc.” “Maintenant, ajoute-t-il, il s’agit d’élever le volume des échanges entre l’Algérie et le Vietnam à un niveau supérieur et de jeter les ponts entre les opérateurs de la région de Médéa et le Vietnam afin d’encourager les entreprises locales à exporter vers le Vietnam les produits agroalimentaires, les produits servant à la fabrication de l’aliment du bétail, les huiles à base d’olive, les produits pétroliers, les déchets de papier, etc.” Après quoi, des exposés sur les potentialités de la wilaya et les possibilités offertes en matière d’investissement ont aussi été présentés au diplomate et à la délégation qui l’accompagne.


M. EL BEY 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER