Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Pour un développement durable

Séminaire sur les bonnes pratiques agricoles à Touggourt

©D. R.

Le Centre de formation et de vulgarisation agricole de Sidi-Mehdi á Touggourt a abrité, en fin de semaine dernière, un séminaire sur les  bonnes pratiques de l'agriculture de conservation pour un développement durable. Ce séminaire organisé par le ministère de l'Agriculture en collaboration avec l'OADA (Organisation arabe du développement agricole) a vu la participation du sous-directeur de la formation au ministère de tutelle, Hamid Ouled Youcef, des ingénieurs de l'Itdas et de ceux des services agricoles des wilayas du Sud, à savoir Ouargla, El-Oued, Biskra, Tamanrasset, Djelfa, Ghardaïa et Illizi. Selon Ouled Youcef, “ce séminaire de formation, entrant dans le cadre de la coopération entre l'Algérie et l'OADA, vise à protéger les ressources naturelles telles que l'eau et le sol. Comme vous savez, nous sommes dans des zones arides et semi-arides connues pour leur fragilité d'où la nécessité d'adopter des techniques agricoles qui protègent pour assurer une agriculture durable”. Et d'ajouter : “Si aujourd'hui nous abordons l'agriculture de conservation, qui diffère de l'agriculture traditionnelle c'est pour un seul objectif, la préservation des ressources.” En effet, durant les communications et débats, les intervenants ont estimé que pour protéger nos ressources, il faut d'abord contrôler les systèmes d'irrigation du fait que l'eau de la région est d'un degré de salinité très élevé et du coup elle peut être la cause de la salinisation des sols. Ensuite, il faut valoriser les déchets des palmeraie en les convertissant en composants de qualité pour la fertilisation des sols et donner à notre sol une certaine stabilité le protégeant contre les changements climatiques. En plus, de ces communications thématiques suivies de débats, des projections vidéo montrant certaines expériences de l'agriculture de conservation dans le monde arabe et une démonstration pratique sur le compostage ont été présentées durant ce séminaire. À noter que chaque année, l'Algérie en collaboration avec l'Oada organise une série de séminaires traitant de différentes thématiques d'actualité telles que les systèmes d'information géographiques et leur utilisation dans la prise de décision en termes d'ingénierie du développement des territoires, les indications géographiques des produits destinés à l'exportation, la valorisation des sous-produits de l'oléiculture et d'autres thématiques sur l'économie rurale.

Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER